Les vitamines pour enfants : mode d'emploi | Pharmacien Giphar
Paiement sécurisé - Retrait gratuit dans votre pharmacie
Choisir une pharmacie
Saisissez votre code postal pour voir les délais et options de click & collect ainsi que les disponibilités en pharmacie
Choisir une pharmacie
Saisissez votre code postal pour voir les délais et options de click & collect ainsi que les disponibilités en pharmacie

Les vitamines pour enfants : mode d'emploi

Publié le 07 octobre 2019 — 3 Min de lecture

SOMMAIRE

    Les vitamines pour enfants : quand et comment en utiliser ?

    Les vitamines pour enfants rencontrent un grand succès, surfant sur l’enthousiasme autour des compléments alimentaires. En effet, les enfants, tout au long de leur développement, peuvent avoir besoin d’un supplément de vitamines pour mener leur croissance et leur éveil à bien. Les vitamines pour enfants peuvent aussi être utiles dans une période de fatigue ou en cas de coup de froid, car les touts petits ont un système immunitaire moins performant que le nôtre.


    Si la diversification alimentaire est difficile avec vos petites têtes blondes, et si les fruits et légumes ont du mal à se faire une place dans leur régime alimentaire, un complément peut être intéressant. Bien sûr, pour être efficace et avoir un véritable intérêt, les vitamines ne doivent en aucun cas remplacer une alimentation équilibrée. Essayez de faire preuve de créativité en proposant les légumes cuisinés en purée, en soupe, en tarte, et les fruits en compote, pour apprendre aux enfants à les apprécier. Si cela ne suffit pas, demandez conseil à votre médecin avant d’entamer une cure.
    En effet, les dosages et les modes d’administration des vitamines pour enfants doivent être parfaitement adaptés à leurs besoins : à trop forte dose ou mal administrées, certaines vitamines peuvent être dangereuses.


    Quelles sont les vitamines indispensables aux enfants ?

    La vitamine D pour une bonne croissance osseuse

    La vitamine D est fabriquée par notre organisme lorsque nous nous exposons au soleil, et se trouve aussi dans certains aliments. Chez le nourrisson et chez l’adolescent, lors des phases les plus intenses de la croissance, des carences surviennent souvent en hiver, dues au manque d’exposition. Une supplémentation en vitamine D chez l’enfant peut alors l’aider à développer et renforcer son capital osseux et dentaire, tout en améliorant significativement la qualité de son sommeil.

    La vitamine C pour un système immunitaire au top

    La vitamine C participe activement à l’efficacité du système immunitaire. Jusqu’à l’âge de 8 ans, le système immunitaire des enfants est encore très faible, ils sont donc particulièrement vulnérables aux virus et microbes. Par ailleurs, les infections respiratoires sont les troubles les plus présents chez les enfants de moins de 8 ans à l’arrivée de l’hiver. Une supplémentation en vitamine C peut aider les enfants à mieux résister et à combattre les infections, tout en les aidant à se remettre sur pied rapidement.

    La vitamine K pour les nourrissons nourris au sein

    La vitamine K est nécessaire à la coagulation du sang. Elle prévient les hémorragies internes et externes chez le nourrisson jusqu’à ses 6 mois. Elle est systématiquement administrée à la naissance, puis au 2e et au 7e jour de vie.

    Elle peut être prescrite par le pédiatre pour les nourrissons entièrement allaités par la mère, afin de suppléer aux besoins des tous petits. Les laits maternisés en comprennent tous dans leur formule.

    Les vitamines pour enfants : mode d'emploi

    3 Min de lecture