Carence en vitamine D : oubliez le banc solaire ! | Pharmacien Giphar
Paiement sécurisé - Retrait gratuit dans votre pharmacie
Choisir une pharmacie
Saisissez votre code postal pour voir les délais et options de click & collect ainsi que les disponibilités en pharmacie
Choisir une pharmacie
Saisissez votre code postal pour voir les délais et options de click & collect ainsi que les disponibilités en pharmacie

Carence en vitamine D : oubliez le banc solaire !

Publié le 23 janvier 2012 — 2 Min de lecture

SOMMAIRE

    Avec le mauvais temps, les tentations sont grandes d'aller prendre sa "dose" de vitamine D sous la chaleur des lampes à UV. C'est en effet grâce aux rayons UV, qu'ils soient naturels ou artificiels, que nous fabriquons cette vitamine indispensable pour garder des os solides ! Mais l'Institut National du Cancer met en garde : les bancs solaires ont été classés "hautement cancérigènes". En outre, il existe des moyens plus sûrs pour faire le plein de vitamine D !

    La vitamine D contre le cancer : une fausse idée

    Si l'Institut National du Cancer nous rappelle à l'ordre, c'est parce que des messages erronés ont circulé dans la presse. Selon certains scientifiques, un taux élevé de vitamine D permettrait de réduire l'incidence de cancers non cutanés comme le cancer du sein, du colon et de la prostate. Pourtant, la relation entre vitamine D et cancer n'est pas claire : si un haut taux de vitamine D peut par exemple diminuer le risque de cancer colorectal, il augmente au contraire le risque de cancer du pancréas ! En outre, le seuil "normal" de vitamine D n'a pas encore été défini avec précision.

    Le cancer de la peau, un risque réel

    Ce qui est certain par contre, c'est que l'exposition aux rayons UV (solaires et artificiels) représente le principal facteur de risque environnemental des cancers de la peau. Avec 80 000 cas par an, ceux-ci sont parmi les plus fréquents et sont montés en flèche ces 50 dernières années. La forme la plus dangereuse, le mélanome, a d'ailleurs triplé en 25 ans !

    Vitamine D, où la trouver ?

    Mieux vaut donc oublier l'utilisation des bancs solaires comme source de vitamine D ! D'autant que des options sans risques existent.

    • Manger des aliments riches en vitamine D : poissons gras (hareng, maquereaux, sardine, thon, brochet) et champignons.

    • Prendre des compléments alimentaires en vitamine D sous forme d'ampoules, gouttes ou encore comprimés.

    Demandez conseil à votre pharmacien.

    À lire aussi

    Les vitamines

    Comment apprivoiser le soleil ?

    Source

    Expositions aux UV artificiels: un rapport bénéfice/risque négatif, Communiqué de presse de l'Institut National du Cancer

    Carence en vitamine D : oubliez le banc solaire !

    2 Min de lecture