Grossesse et alimentation : gardez la listériose à distance ! | Pharmacien Giphar
Paiement sécurisé - Retrait gratuit dans votre pharmacie
Choisir une pharmacie
Saisissez votre code postal pour voir les pharmacies les plus proches de chez vous et celles qui proposent le Click & Collect.
Choisir une pharmacie
Saisissez votre code postal pour voir les pharmacies les plus proches de chez vous et celles qui proposent le Click & Collect.

Grossesse et alimentation : gardez la listériose à distance !

Publié le 22 avril 2014 — 3 Min de lecture

SOMMAIRE

    Grossesse et listériose

    Quand elles sont enceintes, les femmes deviennent plus vulnérables à la bactérie responsable de la listériose, Listeria monocytogenes. En effet, leur système immunitaire est plus sensible à certaines infections, et le placenta constitue un récepteur dans lequel la listeria peut se nicher. Pourtant, c'est précisément pendant la grossesse qu'il faut éviter de rencontrer cette bactérie, puisqu'elle est à l'origine de complications :

    • contractions

    • risque d'accouchement prématuré

    • infection du fœtus

    • perte du fœtus.

    Heureusement, l’infection reste rare : moins de 50 cas sont identifiés tous les ans en France.

    Listériose : quand consulter ?

    Une femme enceinte qui a de la température – plus de 38 °C - doit consulter un médecin qui prescrira une analyse de sang. Si le diagnostic est confirmé, un traitement antibiotique à base d'amoxicilline permet d'enrayer l'infection. Toutefois, son efficacité dépend de la précocité de la prise en charge.

    Listeria : mieux vaut prévenir !

    Listeria ne modifie pas le goût des aliments, on peut donc l’ingérer sans s'en rendre compte. Pour la garder à distance, il faut éviter les aliments suivants pendant toute la grossesse :

    • Les produits laitiers

    Il faut éviter :

    • Les produits laitiers non pasteurisés : fromages au lait cru et lait fermenté, notamment.

    • Ne consommez que des produits dont l’étiquette indique « pasteurisé ». Ce procédé consiste à chauffer le lait à haute température (entre 72 et 85 °C), ce qui supprime le risque de présence de parasites.

    • Enlevez la croûte des fromages avant des les consommer

    • La viande

    Evitez les charcuteries artisanales : le pâté, le foie gras, les rillettes, etc. Préférez-leur les charcuteries pré-emballées comme le jambon ou le chorizo. Evitez aussi les viandes crues telles que le tartare de boeuf.
    Pour les viandes cuites telles que steak de boeuf, escalope de poulet.., le risque est minime. C’est pourquoi les spécialistes ne conseillent pas de s’en priver.

    Veillez toutefois à les cuire soigneusement ; en particulier le steak haché, qui doit être cuit à cœur

    • Le poisson

    Evitez les poissons fumés, les coquillages crus, le surimi et le tarama.
    Et cuisez soigneusement les poissons crus avant de les consommer.

    • Les fruits et légumes

    Lavez soigneusement les légumes crus et les herbes aromatiques.

    Evitez de consommer des préparations « traiteur » qui ne sont pas recuites : la salade de chou ou de céleri, les carottes râpées, la salade grecque, etc.
    Il n’y a par contre rien à craindre des légumes frais.

    De manière générale, réchauffez les plats tout prêts et les restes de repas que vous gardez au réfrigérateur jusqu’à ébullition. Si la bactérie se multiplie à basse température, elle ne résiste pas à plus de 100 °C.
    Notez par contre, que la bactérie résiste à la congélation.

    Veillez toujours à conserver les aliments crus séparément des aliments cuits, afin d’éviter la contamination de l’un à l’autre.

    • Une cuisine bien propre

    → Pensez à nettoyer régulièrement votre réfrigérateur à l'eau de Javel. Listeria se multiplie en effet dès 4°C, la température de votre… réfrigérateur.
    → Lavez bien le plan de travail.

    → Après la manipulation d’aliments non cuits, lavez-vous les mains et nettoyez les ustensiles de cuisine qui ont été en contact avec ces aliments.

    À lire aussi
    Listériose : une bactérie dans nos assiettes
    Grossesse, toxoplasmose et alimentation


    Source
    Interview du Dr Caroline Charlier Woerther, Institut Pasteur, Centre National de Référence Listeria, Praticien Hospitalo-Universitaire, Service des Maladies Infectieuses et Tropicales, Hôpital Necker-Enfants malades, Université Paris Descartes.

    Grossesse et alimentation : gardez la listériose à distance !

    3 Min de lecture