Quel rôle peut jouer le pharmacien auprès des femmes enceintes | Pharmacien Giphar
Découvrez nos pharmacies qui proposent le click and collect en cliquant ici
Choisir une pharmacie
Saisissez votre ville pour voir les pharmacies les plus proches de chez vous et celles qui proposent le Click & Collect.
Choisir une pharmacie
Saisissez votre ville pour voir les pharmacies les plus proches de chez vous et celles qui proposent le Click & Collect.

Quel rôle peut jouer le pharmacien auprès des femmes enceintes

Publié le 14 janvier 2021 — 3 Min de lecture

SOMMAIRE

    Le pharmacien, un conseil de proximité dès le test de grossesse

    Le pharmacien est souvent le tout premier professionnel de santé que la femme enceinte rencontre, dès le test de grossesse. Elle peut ensuite bénéficier de conseils en officine à tous les stades de la grossesse. Dès les premières semaines, avant même le premier rendez-vous médical ou la première échographie, le pharmacien peut la renseigner sur les médicaments à éviter afin de prévenir tout effet néfaste sur le développement de l’embryon, notamment les médicaments qui peuvent être d’utilisation courante en temps normal, comme l’ibuprofène.

    Durant toute la durée de la grossesse, le pharmacien est l'interlocuteur incontournable pour indiquer les précautions à prendre et les médicaments à proscrire dans le cas d’automédication. Son outil : la base de données du CRAT (Centre de référence sur les agents tératogènes), le répertoire officiel des substances interdites durant la grossesse.

    Supplémentation et compléments alimentaires, pour une grossesse équilibrée

    Pour éviter les carences chez la femme enceinte et prévenir toute malformation chez le fœtus, de nombreuses solutions existent en pharmacie. Devant la multitude des compléments alimentaires disponibles, le conseil du pharmacien est précieux.

    La supplémentation en acide folique (ou vitamine B9) durant le premier trimestre est ainsi primordiale. Le pharmacien peut également orienter sur d’autres formules avec, par exemple, des oméga-3, très utiles au développement cérébral du fœtus. Il peut aussi, par exemple, aider à détecter une carence en fer, très fréquente à partir du second trimestre et source de fatigue chez la femme enceinte.

    Des solutions sans risque pour les petits maux de la grossesse

    Toute grossesse comporte des désagréments : nausées, problèmes digestifs, difficultés de sommeil, jambes lourdes, vergetures… En fonction des symptômes, le pharmacien est à même de conseiller des alternatives naturelles aux médicaments prohibés durant la grossesse.

    Les crampes apparaissant parfois au 4e ou 5e mois peuvent ainsi être soulagées par des cures associant magnésium et potassium. Autre exemple : les brûlures d’estomac peuvent être calmées à l’aide de complexes à base d’algues, tapissant la muqueuse de l’estomac sans risque pour le bébé. Durant la grossesse, le risque de phlébite est accru. En cas de problème veineux et en prévention, le pharmacien peut proposer plusieurs solutions de contention confortables et esthétiques.

    Sevrage tabagique : les entretiens de coaching

    Grossesse et tabac ne font pas bon ménage. Pour protéger le bébé à naître, mieux vaut initier un sevrage tabagique dès l’annonce de la grossesse. Et même, idéalement, dès qu’un projet de bébé se profile.

    Le pharmacien peut, là encore, aider, en délivrant des informations sur les substituts nicotiniques. Il est aussi possible de bénéficier en officine d’entretiens dédiés au sevrage tabagique avec un suivi dans la durée. Une chance à saisir, lorsqu’on sait qu’un mois sans tabac multiplie par 5 les chances d’arrêter définitivement.


    Sources

    Géraldine Pépion, pharmacien GIPHAR à Carquefou (44).

    À lire aussi

    Anémie de grossesse : gare aux carences en fer !

    Constipations et ballonnements pendant la grossesse : quelles solutions ?

    Grossesse : quand le sommeil s’emmêle !

    Quel rôle peut jouer le pharmacien auprès des femmes enceintes

    3 Min de lecture