Vitamine C : La vitamine qui pête la forme ! | Pharmacien Giphar
Paiement sécurisé - Retrait gratuit dans votre pharmacie
Choisir une pharmacie
Saisissez votre code postal pour voir les délais et options de click & collect ainsi que les disponibilités en pharmacie
Choisir une pharmacie
Saisissez votre code postal pour voir les délais et options de click & collect ainsi que les disponibilités en pharmacie

Vitamine C : La vitamine qui pète la forme !

Publié le 17 février 2020 — 2 Min de lecture

SOMMAIRE

    La vitamine C est sans doute la plus connue des vitamines et la plus consommée, notamment en hiver. Focus sur ses bienfaits.

    Du tonus, mais pas seulement

    La star des vitamines est réputée pour son action énergisante, sa capacité à favoriser la fixation du fer par l'organisme et à renforcer le systême immunitaire. C'est aussi une alliée anti-âge, puisqu'elle neutralise les radicaux libres et aide à la formation du collagêne, bon pour la peau.

    Où trouver de la vitamine c ?

    Dans l'alimentation, qui permet de couvrir nos besoins journaliers (110 mg/jour pour un adulte(1)). Les fruits et les légumes colorés (fruits rouges, agrumes, épinards, poivrons, etc.) sont ceux qui en contiennent le plus.

    Quels sont les signes de carence ?

    Langueur, manque de motivation (apathie), stress, sommeil perturbé, perte de l'appétit, saignements gingivaux, chute de cheveux... sont les signes les plus courants d'une carence en vitamine C(2).

    Besoin d'en rajouter ?

    Avec une alimentation saine et équilibrée, aucune supplémentation en vitamine C n'est justifiée. Mais l'hiver, les agressions virales ou bactériennes, et la fatigue saisonniêre, peuvent accroître les besoins, tout comme la consommation de tabac ou d'alcool... Une supplémentation peut alors s'avérer nécessaire. De synthêse ou naturelle (l'acerola, par exemple), la vitamine C existe sous de multiples formes et dosages. Excitante, il est conseillé de la prendre plutôt le matin.

    Quelles précautions ?

    Correctement dosée, la supplémentation en vitamine C ne comporte pas de risque pour la santé. Elle est cependant déconseillée aux personnes présentant un taux anormalement élevé de fer dans l'organisme ou souffrant d'insuffisance rénale ou d'hypertension. Demandez conseil à votre pharmacien.

    Notes
    1. Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses).
    2. Haute autorité de santé (HAS).

    Vitamine C : La vitamine qui pète la forme !

    2 Min de lecture