L'eucalyptus : expectorant mais pas seulement ! | Pharmacien Giphar
Paiement sécurisé - Retrait gratuit dans votre pharmacie
Choisir une pharmacie
Saisissez votre code postal pour voir les délais et options de click & collect ainsi que les disponibilités en pharmacie
Choisir une pharmacie
Saisissez votre code postal pour voir les délais et options de click & collect ainsi que les disponibilités en pharmacie

L'eucalyptus : expectorant mais pas seulement !

Publié le 07 septembre 2020 — 2 Min de lecture

SOMMAIRE

    Grand classique de la lutte contre les petits maux de l'hiver, l'eucalyptus a aussi bien d'autres vertus.

    eucalyptus

    L'arbre à fiêvre

    L'eucalyptus, c'est un arbre, ou plutôt une famille d'arbres. Il en existe plusieurs centaines d'espêces. En Australie, dont il est originaire, il est un pilier de la médecine aborigêne. Il y est connu sous le nom d'« arbre à fiêvre », pour sa capacité à éloigner les insectes porteurs de malaria.

    Roi des trousses à pharmacie hivernales

    Reconnaissable à son odeur, l'eucalyptus tire ses propriétés de l'essence aromatique contenue dans ses feuilles : l'eucalyptol, aussi appelé cinéol. Expectorant, cet agent actif est un classique des pharmacopées pour le traitement des infections ORL.

    Une pléthore d'indications !

    Antipyrétique (qui agit contre la fiêvre), antiseptique, anti-inflammatoire et antalgique, l'eucalyptus serait également indiqué pour désinfecter les plaies superficielles, traiter les infections des voies digestives et urinaires, ou encore apaiser rhumatismes et courbatures. Répulsif, il calme aussi les démangeaisons provoquées par les moustiques.

    Sous quelle forme ?

    Sirops, sprays, préparations pour inhalation ou gargarismes, gommes à mâcher, pommades, dentifrices et bains de bouche... L'eucalyptus se décline dans de nombreuses présentations.


    Ses huiles essentielles constituent aussi de grands classiques de l'aromathérapie.

    Quelles précautions d'usage ?

    L'eucalyptus ne convient pas aux personnes souffrant d'inflammation gastro-intestinale, des reins, des voies biliaires ou de troubles hépatiques. Son utilisation doit toujours se faire avec l'avis de votre pharmacien. Ses huiles essentielles sont déconseillées aux femmes enceintes et allaitantes ainsi qu'aux personnes asthmatiques et aux enfants de moins de 6 ans.

    L'eucalyptus : expectorant mais pas seulement !

    2 Min de lecture