Le traitement médicamenteux de l'Asthme | Pharmacien Giphar
Paiement sécurisé - Retrait gratuit dans votre pharmacie
Choisir une pharmacie
Saisissez votre code postal pour voir les délais et options de click & collect ainsi que les disponibilités en pharmacie
Choisir une pharmacie
Saisissez votre code postal pour voir les délais et options de click & collect ainsi que les disponibilités en pharmacie

Le traitement médicamenteux de l'Asthme

Publié le 28 février 2016 — 3 Min de lecture

SOMMAIRE

    Le traitement de la crise d'asthme

    Les crises d'asthme sont rapidement soulagées par des médicaments pris sous forme d'inhalation qui dilatent les bronches.
    Par son caractère préventif de la crise il est le complément indispensable du traitement de l'asthme. Les corticoïdes inhalés combattent l'inflammation des bronches sans avoir les inconvénients des corticoïdes par voie orale utilisés dans les asthmes sévères. Ces produits ont changé la vie des asthmatiques. Dans les asthmes modérés à sévères on ajoute des broncho-dilatateurs d'action prolongée également sous forme inhalée. Ne pas suivre correctement son traitement de fond aboutit forcement à une aggravation de la maladie. Il faut se méfier de l'amélioration passagère due aux traitements de la crise. L'espoir pour l'amélioration de l'asthme n'est pas dans la découverte d'un nouveau médicament mais plutôt en la prise régulière de ses médicaments par le malade.

    Voir nos Fiches Pratiques Médicaments sur les médicaments de l'asthme

    Mesurer l'Asthme

    La gêne respiratoire est souvent mal appréciée, la mesure du souffle permet de l'évaluer précisément. Le médecin pratique un examen avec un spiromètre.
    Le malade surveille lui-même l'évolution de son souffle avec un petit appareil portatif, le débitmètre de pointe, il peut ainsi adapter son traitement en fonction des résultats.

    La prévention des crises d'asthme

    On peut diminuer le nombre de crises de l'asthmatique par :

    • un traitement régulier et continu ;

    • l'élimination des facteurs favorisants comme tabac, acariens (proscrire moquettes, laine, plume), animaux allergisants (chat, rongeur).

    Asthme et sport

    La pratique d'un sport est recommandée chez l'asthmatique; elle permet de mieux contrôler sa respiration. Encore trop d'enfants asthmatiques sont dispensés de sport.

    Seule la plongée sous marine est légalement contre indiquée. En prévention l'asthmatique doit s'échauffer progressivement et inhaler un broncho-dilatateur 10 à 15 minutes avant l'exercice. Il doit toujours avoir dans sa poche son broncho-dilatateur.

    Les conseils de votre pharmacien

    • Toujours se rincer la bouche après avoir pris un corticoïde inhalé

    • La chasse aux acariens

      • Eviter les moquettes, les rideaux, les sièges en tissus, les tapis, la literie en plume ou en laine.

      • Eviter les animaux tels que les rongeurs, les chats et les chevaux.

      • Eviter les poussières, farines, sciures de bois.

      • Privilégier des literies en mousse et utiliser des housses anti-acariens et pulvériser des acaricides sur la literie et dans la pièce tous les 3 mois.

      • Privilégier les surfaces lisses et les fibres synthétiques, laver les peluches une fois par semaine.

      • Aérer régulièrement toutes les pièces, pas trop de chauffage ni de climatisation.

    À lire aussi

    Asthme : les clés du traitement

    Asthme : contrôlez les polluants de l'air

    Asthme : dépistez-le avant la crise !

    Le traitement médicamenteux de l'Asthme

    3 Min de lecture