Comment gérer son stress ? Nos astuces pour faire redescendre la pression | Pharmacien Giphar
Paiement sécurisé - Retrait gratuit dans votre pharmacie
Choisir une pharmacie
Saisissez votre code postal pour voir les délais et options de click & collect ainsi que les disponibilités en pharmacie
Choisir une pharmacie
Saisissez votre code postal pour voir les délais et options de click & collect ainsi que les disponibilités en pharmacie

Comment gérer son stress ? Nos astuces pour faire redescendre la pression

Publié le 09 juin 2020 — 6 Min de lecture

SOMMAIRE

    Apprendre à gérer son stress : une question de santé

    Vous êtes de nature anxieuse ? Si la réponse est oui, alors apprendre à gérer son stress et ses angoisses est indispensable pour préserver votre santé. Commençons par nous pencher sur le « fonctionnement » du stress.

    Le stress : comment ça marche ?
    Le stress survient en deux phases :

    • La phase d’alarme : face à ce qui est perçu par notre cerveau ou par notre corps comme une « agression », l’organisme met en action les glandes surrénales, qui libèrent de l’adrénaline. En conséquence, le rythme cardiaque et la tension artérielle augmentent, les muscles se contractent, et du glucose est libéré dans le sang. Toutes ces réactions en chaîne ont un but : nous mettre en éveil, accroître notre vigilance, et nous préparer à réagir physiquement à « l’attaque » perçue (que ce soit un examen, un oral, une représentation, ou une réelle situation de danger) ;

    • La phase de résistance : pour garder cette posture « prête à l’action » le temps nécessaire, notre organisme passe ensuite en phase de résistance. Du cortisol est libéré, ainsi que de la dopamine, des endorphines, et de la sérotonine, le tout pour rester dans un état d’éveil, en gardant des constantes vitales et un état mental qui soient supportables.


    Une fois la situation stressante passée, l’organisme se détend naturellement. Par ailleurs, cette réaction de stress demandant beaucoup d’énergie, une phase de repos est bien souvent nécessaire après l’effort, pour refaire le plein d’énergie.

    Les effets du stress sur notre santé

    Nous avons tous déjà connu un épisode qui nous a fait ressentir un moment de stress : un examen, une présentation en public, un évènement personnel important, etc. On traverse alors les deux phases vues précédemment, puis on se détend. Le problème, c’est quand ce phénomène de stress survient trop souvent, ou s’éternise. Si vous ressentez des pics de stress tous les jours, ou si ce stress semble rester « en tâche de fond » de manière constante, l’organisme s’épuise.

    Toutes les hormones produites pour se défendre sont alors sollicitées presque continuellement, ce qui demande une énergie importante à votre corps. De plus, l’excès de cortisol peut bloquer la production de nouveaux neurones dans l’hippocampe, favorisant ainsi les états dépressifs. En résultat, si vous ressentez du stress sur le long terme, les conséquences sur l’organisme peuvent être nombreuses, selon votre profil physiologique :

    • Troubles cardiovasculaires : hypertension artérielle, palpitations, angine de poitrine et dans certains cas, infarctus ;

    • Dérèglements du cycle hormonal chez les femmes : comme le retard ou l’absence de règles ;

    • Réactions dermatologiques : l’apparition d’eczéma, de psoriasis, d’acné, ou de démangeaisons, ou la survenue d’une crise plus prononcée que d’habitude ;

    • Troubles digestifs : colopathie, ulcères, gastrites.


    Apprendre à mieux gérer son stress et sa nervosité est alors impératif pour prendre soin de sa santé, et aussi, tout simplement, pour être bien dans ses baskets au quotidien !

    50 %
    des Français se déclarent
    très ou assez stressés.

    Sondage réalisé par OpinionWay pour la Fondation Ramsay Générale de Santé, 2017.

    Des astuces à intégrer au quotidien

    Faire redescendre le stress

    Le sport pour chasser le stress et reprendre confiance

    Si vous cherchez comment gérer votre stress, la réponse la plus simple est : l’activité physique. Et oui, le sport a de nombreux effets sur notre organisme, y compris sur l’aspect psychologique. Au cours d’un effort physique, des hormones sont libérées : la dopamine, un neurotransmetteur qui agit comme une « récompense » pour notre cerveau, et les endorphines, hormones du bien-être, qui apaisent l’anxiété et procure de la bonne humeur.

    Aussi, la pratique du sport permet de reprendre confiance en soi : on se sent en meilleure forme, plus énergique, on a la sensation de maîtriser une activité, d’œuvrer pour l’accomplissement de soi. Et quand les effets du sport commencent à se voir sur la silhouette, c’est d’autant plus palpable !

    Bien sûr, afin de ressentir ces bienfaits, la pratique du sport doit être régulière : 30 minutes d’intensité moyenne par jour, ou deux séances d’1 h 30 intenses par semaine. L’idéal pour se motiver ? Pratiquer en groupe, et choisir une activité qui nous donne du plaisir. Pour un sommeil de meilleure qualité, il est cependant conseillé de ne pas avoir de pratique sportive intense en soirée, car celle-ci pourrait provoquer un état d'excitation.

    Réduire son stress grâce aux plantes

    Quand gérer son stress paraît insurmontable, s’appuyer sur une cure de plantes peut être une bonne idée pour réduire son stress. Vous pouvez notamment miser sur la phytothérapie, en prenant des compléments alimentaires à base de plantes.

    Parmi les plantes reconnues pour apaiser le stress : la valériane, la mélisse, la passiflore, la camomille, ou encore, le rhodiole. Avant d’entamer une cure, renseignez-vous auprès de votre pharmacien pour des conseils personnalisés. En effet, certaines plantes peuvent avoir des interactions avec d’autres médicaments, ou présenter des contre-indications pour certains profils physiologiques. Suivez bien les indications de votre pharmacien, et prenez le temps de lire la notice.

    Un autre moyen de réduire son stress grâce aux plantes, c’est l’aromathérapie. Les huiles essentielles ont des vertus puissantes pour gérer son stress, notamment les huiles d’ylang-ylang, de laurier noble, de petit grain bigaradier, de camomille noble et de lavande vraie. Pour en faire le meilleur usage et obtenir des effets rapidement, consultez votre pharmacien.

    Chaque huile essentielle nécessite des précautions d’utilisation propres, ne les utilisez donc en aucun cas sans avoir consulté un professionnel de santé d’abord. La plupart d’entre elles sont par ailleurs déconseillées aux femmes enceintes ou allaitantes, ainsi qu’aux enfants.


    La musique adoucit les mœurs… mais pas que !

    La musique présente de nombreux bienfaits, notamment dans la gestion du stress. La musicothérapie est au centre de nombreuses études et a fait ses preuves dans bien des domaines.

    Une étude menée par Mindlab, société de recherche basée au Royaume-Uni, a démontré la capacité de la musique à réduire le taux de cortisol, la fréquence cardiaque et la pression artérielle. Aussi, le fait d’écouter un morceau que l’on apprécie libère de la dopamine, l’hormone du plaisir, ce qui joue sur notre humeur. Pour autant, les effets de la musique sur l’organisme varient selon le type de musique et le rythme. Pour se détendre et réduire son stress, ce sont des tempos lents, autour des 60 bpm, qui sont recommandés.

    Se déconnecter régulièrement

    Si les nouvelles technologies ont apporté de nombreuses améliorations à nos modes de vie, elles peuvent aussi contribuer à accentuer le stress. Constamment connectés, nous sommes sollicités en continu, entre les notifications, les appels et les mails.

    Pour réduire votre stress, essayez de mettre en place une gestion saine des outils connectés. Limitez les notifications au strict nécessaire, et dans l’idéal, désactivez-les complètement. Coupez les mails en dehors des plages horaires dédiées au travail. En bref, déconnectez-vous, ne serait-ce que deux heures par jour, et vous verrez une vraie différence sur la gestion de votre stress !

    Lire aussi :

    Déjouer le stress avec les huiles essentielles

    Comment gérer son stress ? Nos astuces pour faire redescendre la pression

    6 Min de lecture