Paiement sécurisé - Retrait gratuit dans votre pharmacie
Choisir une pharmacie
Saisissez votre code postal pour voir les délais et options de click & collect ainsi que les disponibilités en pharmacie
Choisir une pharmacie
Saisissez votre code postal pour voir les délais et options de click & collect ainsi que les disponibilités en pharmacie

Comment choisir un fauteuil roulant ?

Publié le 28 avril 2023 — 8 Min de lecture

SOMMAIRE

    Un fauteuil roulant manuel ou électrique ?

    Avant de choisir comment se déplacer, il faut d’abord connaître les différents types de fauteuils roulants proposés sur le marché. Aujourd’hui, on peut opter pour :

    • un fauteuil roulant manuel : dépourvu de moteur, il s’actionne manuellement (on parlait autrefois de « chaise roulante »). Il est doté de deux grandes roues arrière (que l’utilisateur fait tourner entre ses mains, pour faire avancer le fauteuil) et deux petites roues à l’avant (multidirectionnelles, elles permettent de diriger facilement le fauteuil). Il est souvent utilisé par les personnes qui n’ont pas l’usage de leurs jambes, mais qui profitent encore d’une certaine amplitude de mouvement au niveau des membres supérieurs (avec des bras et des mains totalement fonctionnels) ;

    • un fauteuil roulant électrique : doté d’un moteur électrique, il avance tout seul, franchit les petits obstacles (les seuils de porte, par exemple) et permet de prendre des virages serrés (avec une vitesse facile à régler). Offrant à son utilisateur plus de confort et une totale indépendance, il est équipé d’un manche à commande électrique facilement accessible (un joystick ou une tablette, placé à droite ou à gauche du fauteuil). À la fois solide et léger, ce type de fauteuil s’adresse surtout aux personnes qui ne peuvent pas se servir parfaitement et totalement de leurs bras ou de leurs mains. Pour plus d’autonomie, certains modèles sont équipés d’une deuxième batterie. Le modèle doit être choisi en fonction du terrain (en intérieur ou en extérieur, sur un revêtement plat ou accidenté…), du temps d’utilisation (pour choisir l’autonomie de la batterie), des réglages possibles (inclinaison du dossier et de l’assise, réglage du repose-jambes et du lift), et du nombre de roues (4 ou 6 roues).

     

    Comment choisir un fauteuil roulant selon son niveau de mobilité ?

    Pour savoir comment choisir un fauteuil roulant adapté, il faut prendre en considération le niveau d’autonomie de l’utilisateur. La personne peut-elle diriger son fauteuil seule ? A-t-elle conservé l’usage de ses membres supérieurs (ses bras et ses mains) ? A-t-elle besoin d’assistance pour se déplacer ? Selon sa mobilité, la personne pourra choisir entre un fauteuil roulant actif ou passif.

     

    Pour une personne qui se déplace seule, de manière autonome

    Offrant une plus grande autonomie, un fauteuil roulant actif s’adresse aux personnes capables de le diriger et de le faire avancer. Facile à manœuvrer, à démonter et à transporter, ce type de fauteuil est en général équipé de roues rapides à démonter, et d’un dossier rabattable.

     

    S’il s’agit de choisir un fauteuil roulant pour un usage quotidien et tous types de déplacements (plus ou moins longs, en intérieur et en extérieur), il est conseillé d’opter pour un modèle compact, léger et facile à manier. La hauteur d’assise et la hauteur des repose-pieds doivent pouvoir être réglées (pour faciliter les transferts : du fauteuil au lit ou du fauteuil à la voiture, par exemple). Certains fauteuils sont aussi équipés d’accoudoirs amovibles (avec de grandes ou de petites manchettes, qui permettent de soulager et de protéger les avant-bras). Pour se déplacer encore plus facilement, il est aussi possible d’opter pour un fauteuil roulant électrique (certains modèles sont pliables).

     

    S’il s’agit d’utiliser le fauteuil de manière ponctuelle et pour des petits trajets, il est préférable d’opter pour un fauteuil roulant manuel et pliable, équipé de grandes roues arrière. Facile à faire avancer (à l’aide des pieds, par exemple), ce type de fauteuil se démonte et se range facilement dans le coffre d’une voiture. Il est recommandé de choisir des roues aux pneumatiques pleins, pour éviter les problèmes de gonflage ou les crevaisons. Pour plus de confort au quotidien, plusieurs accessoires peuvent être ajoutés : un dossier inclinable, des repose-jambes…

     

    Pour une personne qui a besoin d’être accompagnée

    S’adressant aux personnes à mobilité réduite qui ne peuvent pas gérer seules leurs déplacements, un fauteuil roulant passif doit être poussé par une autre personne.

     

    Pour des déplacements ponctuels ou courts, ou pour de simples transferts, il est recommandé de choisir un fauteuil de transport. Compact et facile à ranger, il est équipé de petites roues à l’arrière et prend peu de place lors des déplacements (ou pour son stockage). Il doit être manipulé et dirigé par une tierce personne, qui le pousse, le freine à partir des poignées et le plie pour le ranger.

     

    Pour les déplacements réguliers du quotidien, il est préférable d’opter pour un fauteuil roulant manuel et pliable, doté de grandes roues arrière. Plus facile à manier qu’un fauteuil de transport, il peut aussi être doté de poignées réglables en hauteur (ce qui permet de soulager le dos de l’accompagnateur). Les roues peuvent être démontées, et le fauteuil facilement rangé dans le coffre d’une voiture. Ce type de fauteuil est proposé en plusieurs modèles, avec de nombreux réglages (hauteur et profondeur d’assise, inclinaison du dossier et de l’assise…).

     

    Le fauteuil roulant de confort, pour rester assis pendant longtemps

    Destiné aux personnes en perte d’autonomie, le fauteuil roulant de confort peut être utilisé au quotidien et permet d’être bien assis pendant plusieurs heures d’affilée. Plusieurs réglages sont possibles, pour s’adapter à la morphologie de l’utilisateur (assise et dossier, appui-tête, accoudoirs et repose-jambes). En plus de garantir un maximum de soutien et de confort à l’utilisateur, ces réglages permettent de changer facilement de positions et de points d’appui. Le fauteuil de confort est aussi doté d’un système de bascule d’assise, qui permet de passer rapidement d’une position assise à une position de repos (le fauteuil s’incline). Facile à déplacer, il est équipé de grandes roues arrière (mais ne peut pas se démonter).

     

    Plus complexe, le fauteuil roulant verticaliseur permet quant à lui de se redresser complètement. Manuel ou électrique, il fonctionne parfois à partir d’un système de vérins. Il permet de réduire le risque d’escarres et d’améliorer la respiration, la circulation sanguine et le fonctionnement d’autres organes vitaux.

     

    Quels sont les critères à ne pas négliger ?

    Pour être certain de choisir le meilleur fauteuil roulant, il faut ensuite savoir comment il va être utilisé. Il est en effet indispensable de réfléchir au temps d’utilisation au quotidien, et à ses besoins en matière de confort. Alors comment choisir la largeur de son fauteuil roulant ? Quelle marque privilégier ? Et comment acheter le bon fauteuil ? Morphologie de l’utilisateur, type d’utilisation, budget… De nombreux critères doivent être pris en considération.

     

    La taille du fauteuil

    La taille du fauteuil roulant dépend de la morphologie de son utilisateur (corpulence, taille, poids), ainsi que de son âge (un enfant n’utilisera en effet pas le même type de fauteuil qu’un adulte). Certains fauteuils proposent une largeur de mois de 40 centimètres, alors que d’autres sont plus larges, et adaptés aux personnes en surpoids. Une personne forte ou obèse devra aussi opter pour un fauteuil roulant particulièrement résistant, avec des roues renforcées.

     

    Pour un maximum de confort, plusieurs éléments doivent être pris en compte au moment du choix du fauteuil, et parfaitement adaptés à la corpulence de l’utilisateur : l’assise (sa largeur et sa profondeur), le dossier (sa hauteur et sa largeur), les repose-pieds (à régler en fonction de la taille de la personne)…

     

    La mobilité du fauteuil

    Pour qu’il reste facile à manier, le poids du fauteuil doit être distribué de manière optimale. Pour un maximum de stabilité, on recommande une distribution de 50 % entre les roues avant et arrière. Pour plus de mobilité (avec un déplacement actif), il est préférable d’opter pour une distribution de 80 % sur les roues arrière, et 20 % sur les roues avant.

     

    L’emplacement du centre de gravité du fauteuil roulant a également un impact sur sa stabilité et sa maniabilité. Certains modèles permettent de modifier ce centre de gravité, en modifiant la position des roues arrière. Cela permet d’obtenir une meilleure répartition du poids, et encore plus de mobilité.

     

    Le type de roues

    Il faut ensuite réfléchir à l’environnement dans lequel le fauteuil sera utilisé (en intérieur ou en extérieur, sur quel type de revêtement de sol…). La taille des roues dépend en grande partie de ce critère.

     

    Pour une utilisation en intérieur, il est conseillé d’opter pour des petites roues avant : plus maniables, elles permettent de tourner plus facilement. Pour se déplacer à l’extérieur, des roues avant plus grandes sont plus pratiques : elles s’adaptent plus facilement aux terrains difficiles, et absorbent mieux les chocs.

     

    Les roues pneumatiques sont aussi plus confortables (plus de souplesse et d’amortissement). Les roues à pneu plein offrent quant à elles plus de mobilité.

     

    Les autres critères

    Pour choisir le fauteuil roulant le plus adapté à ses besoins, plusieurs autres critères sont à prendre en compte : le matériau du fauteuil (l’aluminium pour la légèreté, l’acier pour la résistance et la durabilité…), le type d’accoudoirs (amovibles ou non, réglables…), les éventuels accessoires (un repose-tête, un repose-pieds, un coussin d’assise et une housse, une tablette rabattable, une ceinture de sécurité, un porte canne, des poignées…).

     

    Pour savoir comment choisir un fauteuil roulant confortable et facile à utiliser, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre pharmacien. Chaque pharmacie Giphar dispose d’un point conseils Libeoz, spécialisé dans la vente et la location de matériel médical pour l’autonomie et la mobilité.


     

     

    Sources :

    https://guide.medicalexpo.com/fr/bien-choisir-un-fauteuil-roulant/

    https://www.techniciendesante.fr/conseils-choisir-fauteuil-roulant/

     

     

    Comment choisir un fauteuil roulant ?

    8 Min de lecture