Et vous, de combien d'heures de sommeil avez-vous besoin ? | Pharmacien Giphar
Paiement sécurisé - Retrait gratuit dans votre pharmacie
Choisir une pharmacie
Saisissez votre code postal pour voir les délais et options de click & collect ainsi que les disponibilités en pharmacie
Choisir une pharmacie
Saisissez votre code postal pour voir les délais et options de click & collect ainsi que les disponibilités en pharmacie

Et vous, de combien d'heures de sommeil avez-vous besoin ?

Publié le 27 décembre 2018 — 2 Min de lecture

SOMMAIRE

    Les besoins en sommeil

    S’il est impossible de savoir de combien d’heures de sommeil nous avons personnellement besoin, il existe des recommandations propres à chaque tranche d’âge. Un bébé n’a en effet pas les mêmes besoins de sommeil qu’un adolescent et encore moins qu’une personne âgée. Des recommandations qui sont utiles pour faire le point sur votre sommeil.

    Ne prenez pas les insomnies à la légère !

    En effet, si une insomnie d’une ou de quelques nuits n’a généralement que peu d’impact et disparaît en même temps que son facteur déclenchant, une insomnie qui dure a souvent de vraies conséquences au quotidien : irritabilité, troubles de la mémoire, baisse de la concentration et de la vigilance, somnolence, diminution des performances scolaires ou professionnelles, dépression… Quand ces symptômes affectent la qualité de vie, il est temps de consulter.

    Sommeil : les recommandations

    • Nouveau-né (0 à 3 mois) : de 14 à 17 h

    • Nourrisson (4 à 11 mois) : de 12 à 15 h

    • Bébé (1 à 2 ans) : de 11 à 14 h

    • Jeune enfant (3 à 5 ans) : de 10 à 13 h

    • Enfant (6 à 13 ans) : de 9 à 11 h

    • Adolescent (14 à 17 ans) : de 8 à 10 h

    • Jeune adulte (18 à 25 ans) : de 7 à 9 h

    • Adulte (26 à 64 ans) : de 7 à 9 h

    • Personne âgée (65 ans et plus) : de 7 à 8 h

    Le conseil de votre pharmacien Giphar

    Quelles solutions naturelles pour se détendre ?

    • Les tisanes à la camomille, au tilleul, à la passiflore et/ou à l'aubépine.

    • Les huiles essentielles de lavande, d’orange douce, de mandarine ou de camomille romaine. À utiliser en massage, mélangées à une huile végétale, ou en inhalation : 2 gouttes dans un mouchoir, près de l’oreiller. À noter que les huiles essentielles sont contre indiquées aux enfants de moins de 7 ans, aux femmes enceintes et aux personnes épileptiques.

    • Bien pratiquées, certaines techniques comme la relaxation musculaire progressive, la respiration en pleine conscience et la méditation peuvent aider à vous détendre. Par ailleurs, il est conseillé d’opter pour des activités calmes en soirée et d’éviter les jeux vidéos dans les heures qui précèdent le coucher.

    À lire aussi

    Troubles du sommeil : Dodo, l’enfant do…

    Les clefs d'un sommeil réussi !

    Sommeil : chut, bébé dort !


    Source
    National Sleep Foundation.

    Et vous, de combien d'heures de sommeil avez-vous besoin ?

    2 Min de lecture