Quel masque utiliser pour des cheveux déshydratés ? | Pharmacien Giphar
Paiement sécurisé - Retrait gratuit dans votre pharmacie
Choisir une pharmacie
Saisissez votre code postal pour voir les délais et options de click & collect ainsi que les disponibilités en pharmacie
Choisir une pharmacie
Saisissez votre code postal pour voir les délais et options de click & collect ainsi que les disponibilités en pharmacie

Cheveux

Quel masque utiliser pour des cheveux déshydratés ?

Publié le 16 avril 2021 — 8 Min de lecture

SOMMAIRE

    Des cheveux ternes, rêches et mousseux sont généralement des cheveux déshydratés. S'ils peuvent naturellement manquer d'eau et être secs, ils peuvent également être fragilisés par certains agents extérieurs. Heureusement, plusieurs soins permettent de les réhydrater en profondeur : les cheveux redeviennent soyeux, souples et brillants.
    Alors pourquoi les cheveux se déshydratent-ils exactement ? Quels types de masques privilégier pour réparer des cheveux déshydratés ? Et comment les appliquer ?

    peigne

    Pourquoi les cheveux sont-ils déshydratés ?

    Les cheveux sont constitués d'une protéine naturelle fibreuse, la kératine. Fabriquée par les follicules pileux du cuir chevelu, elle constitue la matiêre premiêre du cheveu et recouvre également sa surface. Sa couche externe est en effet recouverte de nombreuses écailles de kératine (ou cuticules), et d'un film protecteur hydrolipidique.

    Ce dernier a pour fonction de protéger le cheveu contre les agressions extérieures et de réguler (et garantir) son hydratation. Si les cuticules sont endommagées (et les écailles de cheveux ouvertes), les cheveux ne sont plus protégés et se déshydratent.

    Les cheveux sont naturellement secs et déshydratés

    Les cheveux peuvent être naturellement secs et déshydratés, lorsque :

    • le cuir chevelu ne produit pas assez de sébum : produite naturellement par l'organisme, cette substance est essentielle à la bonne santé et à l'hydratation du cheveu. Lorsqu'il n'y a pas assez de sébum sur le cheveu, la fibre capillaire n'est pas assez protégée et s'assêche plus facilement ;
    • le sébum n'est pas assez bien réparti sur les cheveux : la forme du cheveu a en effet une influence sur la bonne répartition du sébum. La texture des cheveux bouclés, frisés ou crépus fait que leurs écailles sont naturellement relevées et plus ouvertes que celles des cheveux raides : plus poreux, ils régulent moins bien leur hydratation et réagissent plus facilement à l'humidité (provoquant des « frisottis » caractéristiques).

    Un manque d'hydratation générale (lorsque la personne ne boit pas assez d'eau) peut également être à l'origine de cheveux déshydratés.

    Les cheveux sont agressés par des agents extérieurs

    Les cheveux peuvent aussi être abimés par des facteurs extérieurs : ils fragilisent leur surface et ouvrent leurs cuticules. Les cheveux deviennent poreux, ce qui empêche ensuite la bonne régulation des flux d'humidité. Ils deviennent mousseux, ternes et rêches.


    Parmi les agressions extérieures les plus fréquentes, on retrouve :

    • les éléments naturels et les températures extrêmes : la chaleur (et les UV) du soleil, le froid sec, le vent, l'humidité ;
    • les appareils qui chauffent les cheveux : le sêche-cheveux (à forte température), le lisseur, le fer à boucler... ;
    • les traitements et produits chimiques : les colorations et décolorations, le défrisage ou le lissage brésilien, certains shampoings ou solvants... ;
    • l'eau salée (mer ou océan) et l'eau chlorée (piscine) ;
    • les frottements mécaniques répétés : un brossage intensif, l'utilisation d'une brosse ou d'un peigne en plastique, le port de bonnets trop serrés, le frottement des cheveux contre les taies d'oreillers la nuit...

    De maniêre générale, plus les cheveux sont sollicités, plus leur barriêre protectrice a tendance à s'abimer.

    Quels masques pour les cheveux déshydratés ?

    Plusieurs types de masques permettent de réparer en profondeur les cheveux déshydratés, et de les protéger contre les agressions extérieures. Leurs ingrédients aident à régénérer la barriêre lipidique et à refermer les écailles : l'hydratation est ensuite plus facile à réguler.

    Quels ingrédients ?

    Il peut s'agir de :

    • un masque à l'aloe vera : le gel contenu dans la plante contient des substances aux nombreux bienfaits. Ses vitamines et ses minéraux permettent de réhydrater la fibre capillaire en profondeur, pour des cheveux plus soyeux et plus faciles à coiffer. Si des masques à l'aloe vera sont vendus dans le commerce, il est également possible de les réaliser soi-même (avec de l'huile d'argan et de l'huile de coco, ou encore du miel et du yaourt nature) ;
    • un masque au beurre de karité : cet actif naturel permet de créer une nouvelle barriêre protectrice pour les cheveux, tout en les assouplissant et en redessinant les boucles des cheveux ondulés, frisés ou crépus. Il les répare et prévient la formation de fourches ;
    • un masque à la kératine : principal composant des cheveux, cette protéine assure la structure du cheveu. Utiliser ce type de masque permet de combler les manques et de resserrer les écailles des cheveux, pour les restructurer. Il leur apporte plus de brillance et d'éclat. Certains masques à la kératine sont additionnés d'huile de coco, pour réparer encore plus facilement les cheveux abimés et déshydratés ;
    • un masque nourrissant, à base de plusieurs ingrédients naturels : certains masques associent les bienfaits de plusieurs ingrédients. du Laboratoire Giphar contient par exemple du beurre de karité, du beurre de mangue, de l'huile de jojoba, de la kératine et de la protéine de soja. Destiné à réparer les cheveux secs, abîmés et cassants, il laisse les cheveux intensément nourris, hydratés, revitalisés et protégés.

    Comment les appliquer ?

    Pour reconstruire et revitaliser des cheveux déshydratés, les masques doivent être appliqués assez réguliêrement (une à deux fois par semaine, par exemple). En effet, plus les cheveux sont nourris et hydratés, plus ils sont brillants, souples et faciles à coiffer.


    Les masques pour cheveux déshydratés doivent être appliqués sur l'ensemble de la chevelure, de la racine aux pointes. Certains sont à appliquer sur cheveux mouillés et lavés : posés pendant une dizaine de minutes, ils sont ensuite rincés. D'autres n'ont pas besoin d'être rincés : posés sur cheveux humides, ils sont ensuite absorbés par les cheveux lorsqu'ils sêchent.

    Comment éviter la déshydratation des cheveux ?

    Les masques hydratants pour cheveux déshydratés font partie des produits les plus efficaces pour réparer et protéger les cheveux abimés. Mais, adoptés en prévention, certains gestes simples permettent également d'éviter que les cheveux ne deviennent secs et cassants.

    Adopter une hygiêne de vie saine

    Si l'organisme est en bonne santé, la peau et les cheveux le sont aussi. En effet, prendre soin de son corps et adopter une hygiêne de vie saine permet d'optimiser le fonctionnement de ses organes et des cellules qui les composent. Si la production de kératine et de sébum est optimale, les cheveux ont plus de chances d'être beaux, brillants et souples.


    Pour prévenir la déshydratation et maintenir un bon équilibre capillaire, il est ainsi recommandé de :

    • boire au moins 1,5 litres d'eau par jour : l'eau est indispensable à l'hydratation de l'organisme, de la peau et des cheveux ;
    • opter pour une alimentation saine, variée et équilibrée : contenus dans différents types d'aliments, certains nutriments et vitamines améliorent la qualité et l'aspect des cheveux (protéines, zinc et cuivre, acides gras essentiels, vitamines A, B5, B8, E...) ;
    • se tourner vers les compléments alimentaires : si l'alimentation ne suffit pas, les besoins peuvent être complétés à l'aide de compléments alimentaires. Avant de démarrer ce type de cure, demandez toujours conseil à votre pharmacien.

    Réaliser les shampoings dans les rêgles de l'art

    Les shampoings éliminent le sébum, naturellement produit au niveau du cuir chevelu. Or, c'est cette substance qui assure en partie la bonne hydratation du cheveu. Pour ne pas agresser et déshydrater les cheveux, il est donc recommandé de ne pas se laver les cheveux trop souvent (notamment si les cheveux sont secs : cela signifie en effet qu'ils ne produisent pas beaucoup de sébum). En fonction de la nature des cheveux, il est conseillé de réaliser entre 2 et 3 shampoings par semaine.


    Un bon shampoing consiste à :

    • démêler les cheveux ;
    • appliquer le shampoing sur l'intégralité du cuir chevelu, sans en mettre sur les longueurs (le produit coulera le long des cheveux lors du rinçage) ;
    • réaliser des mouvements circulaires et masser le cuir chevelu (sans frotter les longueurs) ;
    • rincer à l'eau plutôt fraiche (pour resserrer les écailles) ;
    • sécher avec une serviette absorbante, puis à l'air libre.


    Il est recommandé d'utiliser des shampoings doux, fabriqués à partir d'ingrédients naturels. Sans silicone, est composé d'ingrédients naturels à 99 % (beurre de karité et beurre de mangue). Il nourrit et gaine les cheveux sans les alourdir, pour les laisser brillants, souples et faciles à coiffer.

    Opter pour des produits naturels et sains

    Pour hydrater les cheveux de maniêre réguliêre (ou les réparer lorsqu'ils sont déshydratés), il est aussi possible d'utiliser :

    • une crême de jour pour les cheveux, pour les protéger des agressions extérieures et les nourrir en profondeur ;
    • un bain d'huile, à base de plusieurs huiles naturelles végétales (huile de coco, huile d'amande douce, huile d'argan, huile d'avocat...) : l'huile nourrit la fibre capillaire en profondeur et soigne le cheveu. Comme certains masques pour cheveux déshydratés, l'huile peut être appliquée le soir avant de se coucher (de la racine aux pointes), pendant quelques minutes avant le shampoing, ou en petite quantité aprês ;
    • un spray hydratant (eau florale, hydrolat) : utilisé en prévention ou en réparation, ce type de soin est vaporisé directement sur les cheveux essorés. Plusieurs hydrolats existent (tilleul, hamamélis, camomille...) : ils sont à choisir en fonction de la nature des cheveux.

    Protéger ses cheveux

    Pour éviter que les cheveux ne se déshydratent, il est enfin important de bien les protéger contre les agressions extérieures :

    • les couvrir ou les enduire d'une crême protectrice avant de s'exposer au soleil, au vent ou au froid ;
    • les protéger lors des baignades (en mer ou en piscine) ;
    • limiter l'utilisation d'appareils chauffants (sêche-cheveux trop chaud, lisseur, fer à boucler...), appliquer un produit thermoprotecteur avant d'y avoir recours ;
    • toujours privilégier des produits naturels, limiter les traitements chimiques.

    Quel masque utiliser pour des cheveux déshydratés ?

    8 Min de lecture