Quel masque nutrition pour les cheveux ? | Pharmacien Giphar
Paiement sécurisé - Retrait gratuit dans votre pharmacie
Choisir une pharmacie
Saisissez votre code postal pour voir les délais et options de click & collect ainsi que les disponibilités en pharmacie
Choisir une pharmacie
Saisissez votre code postal pour voir les délais et options de click & collect ainsi que les disponibilités en pharmacie

Cheveux

Quel masque nutrition pour les cheveux ?

Publié le 31 mai 2021 — 8 Min de lecture

SOMMAIRE

    Vos cheveux sont secs et cassants ? Leurs longueurs se terminent en fourches et semblent abimées ? Ils sont certainement en manque de nutrition. Plusieurs soins permettent de les réparer et de les nourrir intensément, pour qu'ils retrouvent éclat, brillance et souplesse.

    Mais comment savoir si les cheveux sont mal nourris ? Quels types de masques privilégier pour la nutrition des cheveux ? Et comment les utiliser ?

    Brosse à chveux

    Comment savoir si les cheveux sont en manque de nutrition ?

    Pour rester brillants, souples et faciles à coiffer, les cheveux ont besoin d'hydratation (d'eau) et de nutrition (de gras). Produit par les cellules du cuir chevelu, le sébum est une substance naturelle essentielle à la bonne santé du cheveu. C'est lui qui assure la protection de la fibre capillaire : ce « gras » limite les frottements et gaine les cheveux.

    Lorsqu'il n'est pas produit en quantité suffisante (ou qu'il ne recouvre pas la totalité du cheveu), les écailles de kératine ne sont plus assez serrées et s'ouvrent : les flux d'humidité ne sont plus aussi bien régulés (manque d'hydratation) et les cheveux deviennent secs et cassants (manque de nutrition).

    Ainsi :

    • si les cheveux sont déshydratés, ils apparaissent en général ternes, rêches et facilement électriques. Ils sont plutôt secs et réagissent mal à l'humidité (ils gonflent et des frisottis apparaissent) ;
    • si les cheveux sont en manque de nutriments, ils sont três secs et manquent de brillance. Les longueurs sont cassantes et fourchues. Les pointes ont tendance à se décolorer et les cheveux s'emmêlent facilement.


    Masque nutrition pour les cheveux : quels bienfaits ?

    Il arrive que les cheveux ne produisent pas assez de sébum pour se protéger. La nature et la texture du cheveu peuvent également empêcher la bonne réparation de ce corps gras sur la fibre capillaire (c'est le cas des cheveux bouclés, frisés ou crépus).

    Plusieurs facteurs extérieurs peuvent enfin dégrader la kératine et le film lipidique de la couche externe du cheveu :

    • la chaleur (soleil, sêche-cheveux, lisseur, fer à boucler...) ;
    • le vent et le froid sec ;
    • l'eau salée ou chlorée ;
    • les frottements mécaniques (brossage intensif, brosse à cheveu inadaptée, port de bonnets trop serrés, shampoings fréquents et mal réalisés...) ;
    • les traitements chimiques (colorations et décolorations, lissages brésiliens, défrisages);
    • certains shampoings ou solvants...

    Kératine, acides aminés, protéines végétales, collagêne... Les masques nutrition contiennent des actifs fortifiants, qui permettent de restructurer et de réparer la fibre capillaire, de gainer et de resserrer les cuticules des cheveux. Ils sont également composés d'agents émollients, pour reconstituer le film hydrolipidique de la couche externe du cheveu. Ils nourrissent les cheveux intensément, les protêgent contre les agressions extérieures et permettent de les garder souples, brillants et faciles à coiffer.

    Quels types de masques privilégier ?

    Pour s'adapter à toutes les formes et textures (cheveux lisses ou bouclés, épais ou fins...), il existe plusieurs types de masques nutrition pour les cheveux secs, abimés et cassants. Composés principalement de beurres et d'huiles végétales naturelles, ils peuvent être utilisés de différentes maniêres.

    Quels ingrédients ?

    Pour garantir un maximum de nutrition, le masque doit être choisi avec soin, et ses composants adaptés aux besoins précis des cheveux. Il est recommandé d'opter pour des masques composés d'ingrédients naturels ou d'origine naturelle, et sans silicone.

    Pour nourrir des cheveux secs (et les cheveux bouclés, frisés ou crépus), il est par exemple conseillé d'appliquer un masque à base de beurre de karité et de beurre de mangue. Le karité est un ingrédient incontournable pour réparer les cheveux cassants et fragiles. Il permet également de créer une nouvelle barriêre protectrice et de redessiner les boucles des cheveux bouclés, frisés ou crépus. Les pointes abimées des cheveux longs peuvent quant à elles être réparées grâce à un masque à l'aloe vera (une plante connue pour ses nombreux bienfaits), à l'amande douce et au lin, ou au lait de coco et à l'huile d'olive.

    Posées en masque, plusieurs huiles naturelles permettent de nourrir les cheveux intensément, pour leur redonner souplesse et brillance (huile d'amande douce, huile d'avocat, huile de jojoba, huile de coco, huile d'olive, huile d'argan...). On parle également de « bain d'huile ».

    Il est aussi possible de réaliser soi-même un masque nutrition pour cheveux secs et abimés, en utilisant des produits alimentaires du quotidien. L'avocat, la banane, le yaourt, le miel et les œufs sont par exemple connus pour leurs propriétés nourrissantes. Un masque à l'avocat et à la banane permet de réparer intensément la fibre capillaire. Un masque au jaune d'œuf et au miel est également parfait pour nourrir et assouplir les cheveux fragilisés. Pour encore plus de bienfaits, certaines huiles essentielles peuvent être ajoutées (romarin, menthe poivrée, ylang ylang...). Attention toutefois, ne pas''utiliser sur les enfants de moins de 7 ans. Demandez conseil à votre pharmacien avant utilisation.

    Si les cheveux sont à la fois déshydratés et dénutris, il est conseillé d'alterner entre plusieurs ingrédients et différents types de masques. est composé de beurre de karité, de beurre de mangue, d'huile de jojoba et de kératine. Une association idéale pour des cheveux intensément nourris et revitalisés.


    Comment les appliquer ?

    Les masques pour cheveux spécial nutrition doivent être appliqués de maniêre réguliêre (une à deux fois par semaine), sur toutes les longueurs et jusqu'aux pointes. Plus les cheveux sont nourris et hydratés, plus ils restent brillants, souples et soyeux au quotidien.

    Ces soins peuvent être utilisés :

    • : posés quelques minutes sur cheveux lavés et mouillés, ils sont ensuite rincés (à l'eau froide ou tiêde, de préférence). Ils permettent de gainer la fibre capillaire et d'assouplir le cheveu, pour ensuite faciliter le démêlage des longueurs ;
    • en soin sans rinçage : appliqués sur les pointes abimées (sur cheveux humides ou secs), ils sont absorbés par les cheveux. Ils les aident à retrouver une apparence lisse et brillante ;
    • en masque : posés pendant une dizaine de minutes (ou plus) puis rincés, ils permettent de nourrir intensément la fibre capillaire. Pour un maximum de relaxation, il est possible d'envelopper les cheveux dans une serviette chaude. Certains masques peuvent également être posés pendant toute la nuit (ils doivent ensuite être rincés au réveil), pour encore plus de bienfaits.


    L'hydratation, l'autre indispensable pour des cheveux en bonne santé

    Des cheveux en bonne santé sont des cheveux bien nourris et bien hydratés. En plus d'une routine capillaire adaptée, plusieurs gestes de prévention aident à garder des cheveux souples, brillants et faciles à coiffer au quotidien.


    Boire suffisamment d'eau et manger équilibré

    Pour que les cheveux restent beaux et protégés, ils doivent être suffisamment hydratés et nourris. L'organisme doit être maintenu en bonne forme et en bonne santé, pour garantir une production optimale de kératine (principal composant des cheveux) et de sébum.

    Pour cela, il est recommandé de :

    • boire au moins 1,5 litres d'eau par jour ;
    • adopter une alimentation saine et équilibrée (riche en protéines, acides gras essentiels, zinc et cuivre, vitamines...). En cas de carence alimentaire, il est possible de prévoir une cure de compléments alimentaires (aprês avoir consulté son médecin ou son pharmacien).


    Apprendre à bien se laver les cheveux

    éliminent le sébum, une substance naturelle qui a pour fonction de protéger le cheveu (il garantit son hydratation, sa brillance et sa souplesse). Il est donc recommandé d'espacer au maximum les shampoings (surtout pour les cheveux secs, qui ne produisent pas assez de sébum).

    Pour ne pas abimer le cheveu, le shampoing doit être réalisé avec soin : les cheveux doivent d'abord être démêlés, et le shampoing appliqué sur l'ensemble du cuir chevelu (jamais sur les longueurs). Le cuir chevelu est massé pendant quelques instants, puis rincé à l'eau fraiche : le shampoing coule le long des cheveux, sans les agresser. Les cheveux doivent ensuite être séchés dans une serviette absorbante, puis à l'air libre.

    Il est conseillé de privilégier des shampoings doux, composés d'ingrédients naturels et sans silicone. contient du beurre de karité et du beurre de mangue, pour un maximum d'hydratation et de nutrition. Il gaine les cheveux sans les alourdir, et les laisse soyeux, souples et faciles à coiffer.


    Utiliser des produits de soin naturels

    Pour nourrir profondément les cheveux et garantir leur hydratation au quotidien, il est possible d'alterner entre des masques nutrition et d'autres types de produits :

    • des eaux florales ou des hydrolats, sous forme de sprays : vaporisés sur les longueurs essorées, ces soins permettent d'entretenir facilement les cheveux ;
    • des crêmes de jour pour les cheveux : en plus de nourrir le cheveu, elles le protêgent contre les agressions extérieures ;
    • des bains d'huile : combinant plusieurs huiles végétales naturelles (de préférence d'origine biologique), les bains d'huile nourrissent intensément la fibre capillaire et aident à restructurer le cheveu. Les huiles peuvent être appliquées en masque pendant plusieurs minutes, pendant toute une nuit, ou quelques minutes avant le shampoing. Ces huiles nourrissantes peuvent aussi être vaporisées sur cheveux humides ou secs, en petite quantité (pour ne pas graisser et alourdir le cheveu).

    Penser à protéger ses cheveux

    Pour ne pas souffrir de dénutrition, les cheveux doivent enfin être protégés contre certains agents extérieurs :

    • la chaleur (soleil, sêche-cheveux, fer à lisser...) : il est recommandé de couvrir ses cheveux avant toute exposition au soleil, ou de les protéger à l'aide d'un soin thermoprotecteur ;
    • l'eau salée et l'eau chlorée : les cheveux doivent être maintenus en dehors de l'eau, ou couverts par un bonnet de bain ;
    • les traitements et produits chimiques : il est conseillé de limiter au maximum les colorations et décolorations, lissages et défrisages. Les shampoings et les soins doivent être composés d'un maximum de produits naturels ou d'origine naturelle.

    Quel masque nutrition pour les cheveux ?

    8 Min de lecture