Le Coryza du chat | Pharmacien Giphar
Paiement sécurisé - Retrait gratuit dans votre pharmacie
Choisir une pharmacie
Saisissez votre ville pour voir les pharmacies les plus proches de chez vous et celles qui proposent le Click & Collect.
Choisir une pharmacie
Saisissez votre ville pour voir les pharmacies les plus proches de chez vous et celles qui proposent le Click & Collect.

Le Coryza du chat

Publié le 12 mai 2019 — 2 Min de lecture

SOMMAIRE

    Le coryza du chat, c’est quoi ?

    Le coryza, ou grippe du chat, est une affection de l’appareil respiratoire déclenchée par une contamination d’origine virale et/ou bactérienne. Elle peut être provoquée par diverses souches, dont les plus courantes sont le calicivirus, le réovirus et l’herpèsvirus
    Très contagieuse, la maladie se transmet généralement par l’air, via les éternuements, ou par contact direct avec un animal infecté. C’est pourquoi les chats vivant avec ou à proximité d’autres chats sont les plus vulnérables.

    Comment se manifeste ce coryza ?

    Les symptômes du coryza diffèrent en fonction de la souche à l’origine de la maladie et de l’état de santé du chat. Ils apparaissent généralement après une période d’incubation de deux à cinq jours. Il se caractérise par une rhinite. Comme chez l'Homme, elle s'accompagne donc :

    • D'éternuements

    • De jetage (« nez qui coule »)

    • Larmoiement

    • Ulcères buccaux

    • Anorexie, perte d’appétit

    • Difficultés respiratoires...

    L'évolution est très souvent favorable chez les chats en bonne santé. En revanche, les chatons, vieux chats et animaux immunodéprimés peuvent progressivement s'affaiblir, ne plus s'alimenter. La mort survient dans les cas les plus sévères.


    Diagnostic et traitement

    Le diagnostic est effectué par votre vétérinaire qui fournira le traitement adéquat. Hormis les traitements symptomatiques (nettoyage du nez, fluidifiants bronchiques), un traitement antibiotique à large spectre est généralement administré, complété, dans les cas les plus sévères, par des antiviraux. Une attention particulière doit également être portée à l’hydratation du chat.

    Prévention et vaccination

    La vaccination est une solution préventive. Cependant, les agents pathogènes n'ont pas tous leur vaccin. Ainsi la vaccination diminue considérablement les risques de contamination mais ne l'élimine pas. Le risque de transmission se poursuit bien après la guérison, le virus n’étant jamais éliminé de l’organisme mais simplement « endormi ».

    Chez les chats ayant déjà été soignés pour un coryza, la vaccination contribue à éviter les récidives ou à en diminuer les effets.

    Votre compagnon pourra être vacciné dès l'âge de 2 mois. 3 à 4 semaines après, une deuxième injection sera nécessaire.

    Ensuite une injection annuelle suffira. Le coryza peut devenir chronique. En effet, un de ces agents, l'Herpes Virus, a la capacité de rester latent dans l'organisme et peut ressurgir lors de stress, nouvelles infections, gestation...

    À lire aussi

    Les écoulements oculaires chez le chien et le chat

    La Teigne chez le chat

    Faut-il faire vacciner votre chat ?

    La première visite chez votre vétérinaire

    Le Coryza du chat

    2 Min de lecture