La Myxomatose chez le lapin | Pharmacien Giphar
Paiement sécurisé - Retrait gratuit dans votre pharmacie
Choisir une pharmacie
Saisissez votre code postal pour voir les délais et options de click & collect ainsi que les disponibilités en pharmacie
Choisir une pharmacie
Saisissez votre code postal pour voir les délais et options de click & collect ainsi que les disponibilités en pharmacie

La Myxomatose chez le lapin

Publié le 14 janvier 2013 — 2 Min de lecture

SOMMAIRE

    Myxomatose : un peu d'histoire

    Cette maladie, redoutable chez les lapins, a été introduite en France au début des années 50.
    C'est en effet en 1952 qu'une épidémie de myxomatose décima presque la totalité de la population de lapin en France.
    Puis cette épidémie s'est étendue à toute l'Europe à la fin des années 50.

    • Comment se fait la contamination ?

    La myxomatose est due à un virus dont l'inoculation au lapin se fait par piqûre d'insecte (puces, moustiques) ou par contact direct entre un lapin infecté et un lapin sain.

    Symptômes de la myxomatose chez le lapin

    Il existe 2 formes de la myxomatose, la forme nodulaire et la forme amyxomateuse qui est beaucoup plus difficile à diagnostiquer précisément.

    • La forme nodulaire :

    Elle se caractérise par l'apparition de myxomes (petits nodules) aux endroits où les puces ou les moustiques piquent c'est à dire au niveau du nez, des oreilles ou autour des yeux.
    Par la suite il y a un gonflement des paupières.
    Il y a souvent des symptômes respiratoires associés, plus ou moins marqués car ils dépendent d'une éventuelle surinfection par des bactéries.
    Cela se traduit généralement par de la difficulté à respirer (dyspnée) et du jetage (écoulement purulent aux naseaux).
    On peut noter aussi des gonflements au niveau des organes génitaux.

    • La forme amyxomateuse :

    Il s'agit des mêmes symptômes que pour la forme nodulaire sauf qu'il n'y a pas de symptôme cutané ou alors de très petits myxomes.
    Suivant la virulence de l'agent pathogène, il existe en effet, différentes variantes de ce virus.
    Le lapin peut mourir en une dizaine de jours.
    Dans tous les cas, l'animal est extrêmement abattu, avec une forte hyperthermie (fièvre).

    Traitement de la myxomatose chez le lapin

    Malheureusement il n'existe pas de traitement spécifique.
    Il faut augmenter la température de la pièce où votre animal vit pour l'aider à lutter contre le virus.
    Si les poumons sont touchés il faut donner des antibiotiques.

    Seule la prévention reste efficace :

    La vaccination de votre lapin tous les 4 à 6 mois en fonction du risque potentiel d'infection.
    La première injection se fait à l'age d'un mois et le premier rappel 4 à 6 semaines plus tard.

    La Myxomatose chez le lapin

    2 Min de lecture