Crise de foie : le foie n'y est pour rien ! | Pharmacien Giphar
Paiement sécurisé - Retrait gratuit dans votre pharmacie
Choisir une pharmacie
Saisissez votre code postal pour voir les délais et options de click & collect ainsi que les disponibilités en pharmacie
Choisir une pharmacie
Saisissez votre code postal pour voir les délais et options de click & collect ainsi que les disponibilités en pharmacie

Crise de foie : le foie n'y est pour rien !

Publié le 09 janvier 2012 — 2 Min de lecture

SOMMAIRE

    Foie gras, petits fours, champagne, bûche, galette des rois... Vous terminez le traditionnel marathon de repas de fête ? Sans parler des excès du nouvel an... Le festin d'aujourd'hui fut d'ailleurs celui de trop : crampes abdominales, nausées, vomissements ne vous quittent plus... Pas de doute, c'est la "crise de foie" ! Mais quel est le lien entre ces symptômes et le foie ? Pas grand chose en fait...

    L'indigestion, une histoire d'estomac

    Si vous vous sentez mal suite à un repas trop riche ou trop copieux, c'est parce que votre estomac n'arrive pas à suivre votre cadence alimentaire. Ne parvenant pas à digérer tous les aliments ingurgités, il vous force à les régurgiter. D'où les nausées et les vomissements ! Et votre foie n'y est pour rien...

    Indigestion : que faire ?

    Même si ça ne s'appelle pas "crise de foie", ça reste très pénible et tout conseil pour aller mieux est bon à prendre ! Une crise aiguë d'indigestion dure généralement 24 à 48h. Pendant ces 2 jours, armez-vous de patience.

    • Il n'existe pas de médicament miracle pour vous remettre sur pied. Les anti-nauséeux peuvent toutefois aider.

    • Un seul remède s'avère réellement efficace : du repos et la diète ! Biscotte, thé, bouillon de légumes clair... Pas plus mal pour votre ligne, vu vos récents excès... L'indigestion devrait alors passer toute seule en quelques jours.

    Quelle crise de foie ?

    Alors la crise de foie, pure invention ? Pas tout à fait ! Si elle ne désigne pas l'indigestion, la "crise de foie", la vraie, existe bel et bien ! Il s'agit d'une inflammation de la vésicule biliaire (cholécystite aiguë) une poche située sous le foie qui contient la bile qu'il sécrète. La similarité de symptômes (nausées, vomissements et douleurs abdominales) ont peut-être aidé à construire cet amalgame dans le vocabulaire populaire... Sachez toutefois que dans ce cas, les douleurs sont localisées sous le foie, du côté droit de l'abdomen. L'inflammation est généralement liée à la présence de calculs (pierres) dans la vésicule biliaire.

    À lire aussi

    Les troubles digestifs

    La gastroentérite

    Crise de foie : le foie n'y est pour rien !

    2 Min de lecture