Poux : la guerre est déclarée ! | Pharmacien Giphar
Paiement sécurisé - Retrait gratuit dans votre pharmacie
Choisir une pharmacie
Saisissez votre code postal pour voir les délais et options de click & collect ainsi que les disponibilités en pharmacie
Choisir une pharmacie
Saisissez votre code postal pour voir les délais et options de click & collect ainsi que les disponibilités en pharmacie

Poux : la guerre est déclarée !

Publié le 30 juillet 2014 — 4 Min de lecture

SOMMAIRE

    Vrai/faux sur les lentes et les poux

    • Les poux sautent d'une tête à l'autre

    FAUX. Dotés de petites pinces, les poux s'accrochent fermement à la fibre capillaire. Ils se transmettent donc par contact direct, de tête à tête. Les enfants sont plus souvent touchés car la nature de leurs jeux favorise la transmission. Mais les adultes ne sont en aucun cas à l'abri ! Un gros câlin ou un petit secret murmuré à l'oreille et hop, vous voilà aussitôt colonisé…

    • Mon enfant a les cheveux propres, il n'a donc rien à craindre

    FAUX. Votre petit ange vous semble moins exposé que son voisin à la tignasse bouclée et mal coiffée ? Détrompez-vous : le pou de tête n'est ni raciste ni élitiste ! Il infeste toutes les couleurs de cheveux, tous les milieux sociaux et n'est pas lié à un manque d'hygiène.

    • Les poux ont développé une résistance aux shampoings anti-poux

    VRAI/FAUX. Les produits classiquement utilisés sont des insecticides. En France, les poux se sont effectivement habitués aux pyréthrines et n'en meurent plus. Reste les produits à base de malathion qui sont très efficaces.

    • Il existe aujourd'hui des alternatives moins toxiques à base d'actifs naturels

    VRAI. Certaines huiles végétales (huile de coco, par exemple) ou minérales (diméticone) ont un mode d'action mécanique. Soit elles pénètrent dans le système respiratoire du pou et le noient, soit elles forment un film autour du pou et l'étouffent. Attention, ne vous lancez pas dans des préparations maison qui peuvent s'avérer inefficaces, voire dangereuses. Mieux vaut demander conseil à votre pharmacien.

    • Le peigne anti-poux n'est pas une solution suffisante

    FAUX. Le peigne à poux présente des dents très serrées. La méthode est efficace pour extraire poux et lentes, mais elle demande du temps et de la persévérance (à répéter tous les deux jours pendant 2 semaines). Pour faciliter le travail, diluez une cuillère à soupe de vinaigre blanc dans un verre d'eau et appliquez le mélange sur la chevelure avant de la peigner.

    • Tous les membres de la famille doivent être passés au peigne fin

    VRAI. D'autant plus que certaines personnes ont des poux sans manifester de démangeaisons ! Après une exploration manuelle de la chevelure, utilisez un peigne anti-poux au-dessus d'une surface blanche (évier, serviette…). Vous repérerez ainsi plus facilement le pou qui tombe.

    • Si mon enfant a des poux, il doit être écarté de l'école

    FAUX. Si votre enfant est traité, le risque qu’il contamine ses camarades est faible. Vous pouvez lui conseiller de ne pas échanger bonnet ou écharpe, mais sachez qu'il n'a jamais été prouvé qu'une contamination indirecte était possible. Une seule règle s'impose : il est capital de prévenir l'école afin qu'elle puisse en informer les autres parents et éviter ainsi une épidémie.

    Les Poux : petit dico

    • Les lentes

    Ce sont les œufs du pou. Elles sont grises ou blanchâtres. Vous les distinguerez des pellicules car elles « collent » au cheveu. Les lentes éclosent au bout de 7 à 10 jours. C'est la raison pour laquelle il faut parfois réitérer le traitement anti-poux après une semaine.

    • Les poux

    Les poux vivent environ un mois sur le cuir chevelu où ils trouvent nourriture, chaleur et humidité. La femelle peut pondre 200 à 300 œufs au cours de sa vie.

    Le conseil de mon pharmacien Giphar

    Conseils d'utilisation

    • Les produits insecticides – comme tout autre shampoing - ne doivent pas entrer en contact avec les yeux ni être avalés.

    • Ils sont inflammables : pas de cigarette ou de flamme à proximité !

    • Ils ne peuvent être utilisés chez des enfants asthmatiques.

    En cas de doute, demandez conseil à votre pharmacien !

    Avez-vous pensé à la lavande ?

    Les poux semblent ne pas apprécier la lavande. Aussi les produits à base l'huile essentielle de lavande vendus en pharmacie peuvent vous aider à lutter contre les poux.

    Demandez conseil à votre pharmacien.

    À lire aussi

    Comment se prémunir des poux ?
    À bout des poux !
    Les poux, quel cauchemar !

    Source

    Merci au Dr Arezki Izri, chef du service de parasitologie à l'hôpital Avicenne de Bobigny.

    Poux : la guerre est déclarée !

    4 Min de lecture