Thérapies ciblées du cancer du poumon : les avantages et les limites | Pharmacien Giphar
Paiement sécurisé - Retrait gratuit dans votre pharmacie
Choisir une pharmacie
Saisissez votre ville pour voir les pharmacies les plus proches de chez vous et celles qui proposent le Click & Collect.
Choisir une pharmacie
Saisissez votre ville pour voir les pharmacies les plus proches de chez vous et celles qui proposent le Click & Collect.

Thérapies ciblées du cancer du poumon : les avantages et les limites

Publié le 08 juillet 2016 — 3 Min de lecture

SOMMAIRE

    Thérapies ciblées du cancer du poumon : quels avantages ?

    • Une arme supplémentaire dans le traitement du cancer du poumon

    L’arrivée sur le marché des thérapies ciblées du cancer du poumon offre de nouvelles alternatives aux patients pour lesquels les traitements classiques ne sont pas suffisants.
    Certes, l’efficacité des thérapies ciblées est étroitement liée au profil de la tumeur à prendre en charge et les médicaments actuellement utilisés ne permettent de traiter qu’un petit pourcentage de personnes atteintes d’un cancer du poumon, mais le développement de ces thérapies constitue un réel progrès pour les malades qui peuvent en bénéficier. Chez les patients qui répondent au traitement, on observe une régression de la tumeur, des symptômes moins marqués et un meilleur état de santé général.

    • Des médicaments sous forme de comprimés

    La plupart des thérapies ciblées se présentent sous forme de comprimés et sont prises par voie orale. Ces traitements ont dès lors aussi l’avantage de pouvoir être suivis à domicile. Un atout non négligeable pour le patient quand on sait que ces thérapies doivent être suivies au long cours.

    Thérapies ciblées du cancer du poumon : quelles limites ?

    • Des effets secondaires

    Comme les thérapies ciblées visent spécifiquement les cellules cancéreuses, les dommages causés aux cellules saines de l’organisme sont limités et la tolérance est souvent meilleure que pour les chimiothérapies.
    Il s’agit néanmoins toujours d’un traitement anti-cancéreux lourd et susceptible d’entraîner des effets secondaires comme des troubles digestifs, des lésions cutanées et de la fatigue. À l’instar des autres traitements contre le cancer, les thérapies ciblées du cancer du poumon nécessitent donc un suivi médical étroit et adapté aux produits utilisés.

    • Pas encore de guérison

    Si les thérapies ciblées utilisées dans le traitement du cancer du poumon améliorent temporairement l’état de santé du patient, elles ne permettent pas de le guérir. Quelques mois, voire quelques années après le début du traitement, la tumeur devient résistante à ces thérapies. Alors, les médicaments ne permettent plus de lutter efficacement contre le cancer, et c’est la rechute. Dans ce cas, un autre traitement peut alors prendre le relais, il s’agit classiquement de la chimiothérapie. Mais d’autres thérapies ciblées efficaces en cas de résistance aux traitements ciblés initialement proposés sont en train d’arriver sur le marché.

    Thérapies ciblées du cancer du poumon : les progrès de la recherche

    Les thérapies ciblées du cancer du poumon ont connu des avancées majeures ces dix dernières années. Ces thérapies suscitent beaucoup d’espoir pour les patients mais il reste du chemin à parcourir, notamment pour trouver le moyen de contrer les mécanismes de résistance au traitement.
    Heureusement, la recherche est très active et avance à toute vitesse. On comprend de mieux en mieux les mécanismes à l’œuvre dans le développement des tumeurs et de nouveaux médicaments sont en développement. Au cours des prochaines années, des progrès sont à prévoir dans le domaine des thérapies ciblées et, plus largement, de la médecine personnalisée du cancer du poumon.

    À lire aussi
    Cancer du poumon : de l’espoir grâce aux thérapies ciblées

    Sources
    Merci au Dr Alain Livartowski, oncologue médical à l’Institut Curie et à Frédérique Nowak, responsable du Département Biologie, Transfert et Innovations à l’Institut National du Cancer.

    Thérapies ciblées du cancer du poumon : les avantages et les limites

    3 Min de lecture