L'empathie, inscrite dans nos gènes ? | Pharmacien Giphar
Découvrez nos pharmacies qui proposent le click and collect en cliquant ici
Choisir une pharmacie
Saisissez votre ville pour voir les pharmacies les plus proches de chez vous et celles qui proposent le Click & Collect.
Choisir une pharmacie
Saisissez votre ville pour voir les pharmacies les plus proches de chez vous et celles qui proposent le Click & Collect.

L'empathie, inscrite dans nos gènes ?

Publié le 25 décembre 2011 — 2 Min de lecture

SOMMAIRE

    Génétique de l’amour

    Comprendre le malheur et les joies d’autrui, certaines personnes en sont incapables... d’autres y excellent. Selon plusieurs études, l’empathie serait en fait liée au gène du récepteur de l’ocytocine, aussi appelée hormone de l’amour puisqu’elle intervient notamment dans les interactions amoureuses. Ces études ont montré que les personnes présentant les allèles (versions) GG de ce gène étaient plus empathiques que les personnes présentant les allèles AA ou AG.

    L'empathie, ça se voit !

    Une récente étude menée par l’Université de Berkeley aux Etats-Unis vient confirmer cette hypothèse : l’empathie serait déterminée génétiquement et même visible à l’œil nu ! Les chercheurs ont filmé 23 personnes porteuses d’allèles différents pendant qu’une personne leur racontait un épisode douloureux de son existence. Ils ont ensuite demandé à des observateurs de regarder ces enregistrements vidéo pendant 20 secondes et de juger de l’empathie de chaque participant envers son interlocuteur.

    Résultat ? Les personnes jugées les plus empathiques étaient bien porteuses de l’allèle GG.

    Personnalité ou génétique ?

    L'allèle GG déterminerait notre tendance à maintenir un contact visuel, à sourire et à adopter des postures corporelles accueillantes face à autrui. Mais si les gènes déterminent en grande partie nos attitudes, ces dernières sont-elle vraiment la preuve de notre bonté d’âme ? Pour l’heure, rien n’est moins sûr. Car n’y a-t-il pas des empathiques qui le cachent bien ? Et des as de la communication non verbale qui sont au fond pas très compatissants ? Le débat reste ouvert... Mais pour l’heure, si vous cherchez une oreille (apparemment) attentive, demandez GG !

    À lire aussi

    Timidité : une hormone miracle pour s'ouvrir ?

    La dépression, ça se soigne !

    Source

    University of California - Berkeley (2011, November 15). Is a stranger trustworthy? You'll know in 20 seconds. ScienceDaily. Retrieved December 8, 2011, from http://www.sciencedaily.com /releases/2011/11/111115103510.htm

    L'empathie, inscrite dans nos gènes ?

    2 Min de lecture