Un chien bien dans son assiette | Pharmacien Giphar
Paiement sécurisé - Retrait gratuit dans votre pharmacie
Choisir une pharmacie
Saisissez votre code postal pour voir les délais et options de click & collect ainsi que les disponibilités en pharmacie
Choisir une pharmacie
Saisissez votre code postal pour voir les délais et options de click & collect ainsi que les disponibilités en pharmacie

Un chien bien dans son assiette

Publié le 24 janvier 2019 — 2 Min de lecture

SOMMAIRE

    Le repas du chien doit être équilibré

    Qu’il soit acheté prêt à l’emploi, sous forme de croquettes ou de pâtée, ou cuisiné par vos soins, le repas de votre chien doit être équilibré et préparé avec des ingrédients de qualité. Le « fait maison » est compliqué car les plats doivent comporter au moins 30 % de protéines, 30 % de riz et 30 % de légumes. Dans tous les cas, réfléchissez bien avant de faire votre choix car les chiens n’aiment pas le changement ! Pour les quantités, comptez de 20 à 40 g de nourriture par kilo et par jour pour un chien adulte, selon son degré d’activité physique.

    Un repas par jour pour votre toutou

    Si, au début de la diversification alimentaire, il est recommandé de fractionner la ration quotidienne du chiot en 4 ou 5 repas, à l’âge adulte, un repas par jour sut. Les vétérinaires conseillent de le donner de préférence le soir à heure fixe, après le dîner des maîtres.

    Votre chien ne demande pas son reste Les restes de table ne sont pas adaptés au système digestif et aux besoins spécifiques du chien. Certains aliments, comme le chocolat ou l’oignon, peuvent même s’avérer dangereux pour sa santé.

    Adapter la gamelle aux besoins de votre chien

    Un labrador a des besoins alimentaires différents de ceux d’un Jack Russell Terrier, tout comme un chiot par rapport à un chien adulte. Si vous optez pour les croquettes, choisissez-les toujours adaptées à l’âge, à la race, à l’activité physique et à l’état de santé de votre animal.

    Os, un petit plaisir à distribuer

    Petit ou trop friable, il risque de provoquer une fausse route ou de se planter dans l’estomac de votre chien. Mieux vaut donner un gros os – toujours cru ! – à ronger à son chien, même s’il mettra plusieurs jours à en venir à bout !

    Le conseil du pharmacien

    «Avant et après avoir prodigué un soin à votre animal, pensez à bien vous laver les mains et à désinfecter vos accessoires.»

    Frédéric Janin, pharmacien à Toulon (Var)

    A lire aussi

    Le diabète sucré du chien
    Préservez les dents de votre chien !
    L’art et la manière de bien nourrir son chat

    Un chien bien dans son assiette

    2 Min de lecture