Pensée sauvage : Faites une fleur à votre organisme | Pharmacien Giphar
Paiement sécurisé - Retrait gratuit dans votre pharmacie
Choisir une pharmacie
Saisissez votre code postal pour voir les délais et options de click & collect ainsi que les disponibilités en pharmacie
Choisir une pharmacie
Saisissez votre code postal pour voir les délais et options de click & collect ainsi que les disponibilités en pharmacie

Pensée sauvage : Faites une fleur à votre organisme

Publié le 14 janvier 2021 — 2 Min de lecture

SOMMAIRE

    Cousine de la violette, la pensée sauvage n'a pas son pareil pour assainir la peau. Elle recêle aussi d'autres vertus três nombreuses.

    Pensée sauvage

    Belle mais pas que !

    La pensée sauvage, ou viola tricolor, est une plante herbacée, annuelle ou vivace, qui pousse spontanément dans les prairies, aux abords des riviêres ou sur les terres en friche. Facilement reconnaissable à ses pétales violet, blanc et or, elle est utilisée en phytothérapie depuis l'Antiquité.

    Bonne à tout faire ou presque

    Les tanins, caroténoïdes, flavonoïdes, mucilages et l'acide acétylsalicylique (principe actif de l'aspirine) présents dans la fleur lui confêrent tous ses atouts. Expectorante et anti-inflammatoire, elle adoucit les muqueuses des voies respiratoires. Diurétique et laxative, elle stimule l'activité des reins, de la vésicule biliaire et du foie et améliore le confort digestif.

    À consommer avec modération

    Consommée en excês, elle peut provoquer nausées, crampes ou vomissements. Elle peut aussi interagir avec certains médicaments. Demandez conseil à votre pharmacien avant d'entreprendre un traitement. La pensée sauvage est contre-indiquée chez les femmes enceintes ou allaitantes, ainsi que chez les enfants de moins de 12 ans, voire 15 ans.

    L'alliée d'une peau saine

    Astringente et dépurative, la pensée sauvage stimule l'élimination des toxines et aide à réguler la production de sébum. Elle lutte contre les problêmes de peau comme l'acné ou l'eczéma. Riche en acides gras insaturés et en vitamines C, K et E, antioxydante, elle nourrit la peau et lui redonne son éclat.

    Comment l'utiliser ?

    La pensée sauvage se décline sous diverses formes : huile essentielle, tisane, ampoules, décoction, crêmes, gélules, teinture mêre... Seule ou en synergie avec d'autres plantes, comme la bardane ou le thym.

    Pensée sauvage : Faites une fleur à votre organisme

    2 Min de lecture