La mélisse : calme et sérénité au menu | Pharmacien Giphar
Paiement sécurisé - Retrait gratuit dans votre pharmacie
Choisir une pharmacie
Saisissez votre code postal pour voir les délais et options de click & collect ainsi que les disponibilités en pharmacie
Choisir une pharmacie
Saisissez votre code postal pour voir les délais et options de click & collect ainsi que les disponibilités en pharmacie

La mélisse : calme et sérénité au menu

Publié le 23 novembre 2022 — 2 Min de lecture

SOMMAIRE

    Elle pousse prês des lieux habités, parfois mêlée aux orties et confondue avec la menthe. Pourtant, que de bienfaits dans les feuilles de la mélisse !

    La Méditerranée l'a vue naître

    Appréciée depuis la Grêce antique pour son goût délicatement citronné et ses effets relaxants, la feuille de mélisse doit être cueillie avant la floraison et séchée tête en bas pour donner le meilleur d'elle-même.

    La complice des estomacs délicats

    Crampes d'estomac, remontées acides, digestion difficile avec flatulences, colopathie fonctionnelle : les troubles digestifs liés au stress sont calmés par la mélisse(1). L'OMS(2) lui reconnaît aussi une efficacité contre l'herpês labial.

    Antispasmodique multiusage

    Ses propriétés antispasmodiques(3) peuvent soulager les migraines, les douleurs des rêgles, les colites et aider à calmer les palpitations cardiaques.

    La plante qui « réjouit le cœur »

    La mélisse est réputée équilibrer le systême nerveux. Le célêbre médecin perse du XIe siêcle, Avicenne, la prescrivait contre la mélancolie. En extrait, sec ou liquide, ou en teinture-mêre, elle régulerait anxiété et nervosité. En tisane ou en vaporisation d'eau florale sur l'oreiller, elle aide à l'endormissement.

    Posologie et précautions d'usage

    Elle peut être utilisée sous forme de tisane, de gélules, de crême ou d'huile essentielle. Elle fait également partie de la composition de l'Eau de mélisse, ou Eau des Carmes, connue depuis plus de 400 ans pour être un réconfortant 100 % naturel. La mélisse est déconseillée aux enfants, aux femmes enceintes ou à celles qui allaitent, et aux personnes atteintes d'hypothyroïdie(4). .

    Notes

    1. Source : Agence européenne du médicament.
    2. Organisation mondiale de la santé.
    3. Source : Journal of Ethnopharmacology, 21/07/2016.
    4. Dysfonctionnement de la glande thyroïde.

    La mélisse : calme et sérénité au menu

    2 Min de lecture