Paiement sécurisé - Retrait gratuit dans votre pharmacie
Choisir une pharmacie
Saisissez votre code postal pour voir les délais et options de click & collect ainsi que les disponibilités en pharmacie
Choisir une pharmacie
Saisissez votre code postal pour voir les délais et options de click & collect ainsi que les disponibilités en pharmacie

Matériel orthopédique : Attelles, chevillières, genouillères, comment choisir ?

Publié le — 2 Min de lecture

Après une entorse, un torticolis ou encore une opération, il est parfois nécessaire de s’équiper de matériel pour protéger ses articulations. Voici quelques conseils pour vous y retrouver entre les attelles, orthèses, et autres moyens de contention souples.

SOMMAIRE

Attelles de cou ou minerve

Aussi nommés « colliers cervicaux », les minerves maintiennent la tête droite en limitant les mouvements de flexion du cou.
La fermeture est dans la nuque.

2 catégories de colliers

  • Collier C1 : Forme anatomique, souple 
  • Collier C2 : Renfort rigide amovible. La forme anatomique permet d’augmenter la surface d’appui et l’immobilisation.Aussi nommés « colliers cervicaux », les minerves maintiennent la tête droite en limitant les mouvements de flexion du cou.

Le matériel orthopédique pour les épaules /bras

Il existe des articles de support de bras, comme les écharpes de bras, gilet d’immobilisation ou d’immobilisateur d'épaule, comme les sangles claviculaires et les épaulières.

Enfin, des coudières soulagent les douleurs des coudes sans empêcher les mouvements.

Le matériel orthopédique pour le poignet

• Très souvent sollicité, le poignet a quelque fois besoin d’être maintenu ou immobilisé suite à des douleurs ou après une intervention.

• Souvent en néoprène, cette attelle est ouverte et se ferme à l’aide de velcro.

Le matériel orthopédique pour le pouce / doigt

• Pour aider la stabilisation d’un doigt ou bien palier à une douleur, votre kinésithérapeute ou votre ergothérapeute vous conseillent dans le modèle vous correspondant.

• Selon votre problème, vérifiez que vous pourrez continuer de tenir un objet léger pendant votre immobilisation, que le doigt maintenu ne se transforme pas en crochet qui s’accroche partout !

Le matériel orthopédique pour le pied / orteils

• La déformation des orteils entraîne des limitations de chaussages et des douleurs articulaires, des plaies lorsque les orthèses se chevauchent. Il existe des protections de hallux valgus, des séparateurs d'orteils, des tubes protecteurs cors et ongles, en silicone, en gel ou en mousse.

• Pour le pied, il existe des talonnières, des demi-semelles ou des semelles entières, des coussins plantaires en gel.

Insérés dans une chaussure, pensez à prendre des tailles au dessus ou des chaussures réglables.

Le matériel orthopédique pour les chevilles

• Pour aider la rééducation d’une cheville ou bien palier à son instabilité, votre médecin ou kinésithérapeute vous conseillent dans le modèle vous correspondant.

• Si la chevillère est insérée dans une chaussure, pensez à prendre des tailles au dessus ou des chaussures réglables.

Le matériel orthopédique pour les genoux

• Suite à une blessure ou pour maintenir le genou, les genouillères soulageront la douleur. Elles seront avec des stabilisateurs ou non, articulées, totalement fermées ou réglables, extensibles ou rigides.

• Privilégier un pantalon large pour passer par-dessus la genouillère ou au contraire, souple et étroit si elle est portée sur les vêtements. Les plis des vêtements sont les ennemis de votre peau (rougeur, point d’appui…).

Matériel orthopédique : Attelles, chevillières, genouillères, comment choisir ?

2 Min de lecture