Découvrez nos pharmacies qui proposent le click and collect en cliquant ici
Choisir une pharmacie
Saisissez votre ville pour voir les pharmacies les plus proches de chez vous et celles qui proposent le Click & Collect.
Choisir une pharmacie
Saisissez votre ville pour voir les pharmacies les plus proches de chez vous et celles qui proposent le Click & Collect.

Votre chien et la montagne

Publié le 02 mai 2010 — 3 Min de lecture

SOMMAIRE

    Prévention des infections parasitaires

    En fonction de l'altitude de destination, les parasites externes sont plus ou moins présents. Ainsi à plus de 1800m, on constate une forte diminution des parasites de peau tels que les tiques ou les puces. Cependant, attention, la forte humidité de ces lieux associée aux premières chaleurs ainsi qu'aux foins pas encore récoltés (notamment en juin) rendent les altitudes inférieures extrêmement infestées de tiques ! Il sera donc judicieux de traiter votre chien avec un antiparasitaire externe puissant (collier, spray ou pipette).
    Si votre chien est fugueur et un peu « aventurier », un contact avec un renard pourrait lui transmettre sa première gale de peau.
    La montagne est un lieu où de nombreux animaux (vaches, chèvres, moutons, chevaux...) vivent en étroit contact avec l'homme. Par conséquent, une vermifugation préalable peut s'avérer judicieuse.

    La montagne en été

    L'été, ruisseaux, pâturages, forêts et sentiers feront le bonheur de votre compagnon. De plus il est rare que la chaleur y soit accablante mais veillez tout de même à fournir à votre chien de l'eau fraiche en quantité. Sachez qu'il existe des gamelles en tissus étanches, peu encombrantes et légères que vous pouvez prendre dans votre sac à dos.

    Si vous êtes un grand marcheur, des lotions tannantes pour coussinets existent et ce n'est pas superflu. Les coussinets s'usent très vite quand ils ne sont pas habitués et des plaies à ces endroits peuvent mal cicatriser.
    Sachez que le code rural spécifie que tout chien qui n'est plus sous la surveillance de son maître ou qui est éloigné de lui d'une distance dépassant 100 mètres, est considéré comme errant ou divaguant. De ce fait, en l'absence d'avis contraire (et attention ils sont nombreux...), vous n'êtes pas tenus de le tenir en laisse.
    Sachez enfin que l'accès aux parcs nationaux (tels que Parc de la Vanoise, Ecrins, Pyrénées ou Mercantour) est interdit aux chiens (même tenus en laisse) autres que ceux destinés à la surveillance des troupeaux.
    Enfin, en tant que vétérinaire en Savoie, je peux personnellement témoigner sur la fréquence des morsures ou des griffures infligées par des.......marmottes !!! Soyez donc vigilants et tenez vos chiens à distance de ces animaux !

    La montagne en hiver

    Seuls le froid, la glace et la neige peuvent poser problème en cette saison. Si vous vous baladez dans la neige, pensez à tondre ou couper les poils situés entre les doigts des chiens. En effet, ces poils permettent aux glaçons de se former et de tenir entre les coussinets. Ces morceaux de glace gênent énormément les chiens pendant la marche. De plus, vous pouvez aussi enduire les zones entre les coussinets de graisse à traire ou autre pommade grasse. Ceci permet de retarder l'apparition de ces glaçons.
    La solution tannante est aussi à préconiser.
    Une autre chose évidente, mais pas pour tout le monde apparemment : ne faites pas du ski avec votre chien... encore une fois, il n'est pas rare de devoir recoudre des chiens profondément coupés aux pattes par les cares des skis !
    Enfin les animaux cardiaques peuvent présenter une décompensation subite de leur pathologie et avoir de fortes difficultés respiratoires avec l'altitude. Surveillez le bien s'il est sujet à ce type de problèmes.
    Profitez bien de la montagne !

    À lire aussi

    Animaux de compagnie en voyage

    Chiens et chats en vacances

    Votre chien et la montagne

    3 Min de lecture