Découvrez nos pharmacies qui proposent le click and collect en cliquant ici
Choisir une pharmacie
Saisissez votre ville pour voir les pharmacies les plus proches de chez vous et celles qui proposent le Click & Collect.
Choisir une pharmacie
Saisissez votre ville pour voir les pharmacies les plus proches de chez vous et celles qui proposent le Click & Collect.

Une intoxication fréquente chez le chien : la mort aux rats

Publié le 19 mai 2015 — 2 Min de lecture

SOMMAIRE

    Au contraire de ce que les gens pensent, le risque d'intoxication après ingestion d'un rongeur contaminé est quasi nul. Les chiens et chats s'empoisonnent donc après consommation d'appâts.
    Le chat est moins touché que le chien, sans doute à cause de sa plus faible curiosité alimentaire.

    Mort aux rats : les caractéristiques du poison

    Les appâts sont souvent colorés en rose ou rouge.
    Il existe plusieurs types d'anticoagulants dont l'effet perdure de 1 à 2 semaines pour les plus anciens (Coumafène, Chlorophacinone) et jusqu'à 5 semaines pour les dernières générations (Flocoumafen, Brodifacoum...).
    Ces poisons sont des anticoagulants. Ils inhibent l'action de la Vitamine K, nécessaire à la coagulation.
    En cas de choc, de plaie, de chirurgie, le chien est en grand danger car dans l'impossibilité de stabiliser ces saignements.
    De plus, le fonctionnement d'organes tels que le poumon engendre constamment des micro hémorragies. C'est pour cela que l'on retrouve très souvent des problèmes respiratoires lors d'intoxication à la mort aux rats sans forcément avoir remarqué de chocs ou d'autres traumatismes.

    Les signes cliniques de l'empoisonnement à la mort aux rats

    Le chien est souvent présenté pour léthargie, anorexie, faiblesse.
    L'examen du vétérinaire révèle très fréquemment une pâleur des muqueuses (due à une anémie par hémorragie).
    L'hémorragie est souvent cachée et il n'y a pas de pertes de sang apparentes. Le sang s'accumule alors dans le poumon ou les urines.
    Le chien présente aussi une difficulté respiratoire.
    La mort survient dans les heures après l'ingestion mais l'évolution peut aussi prendre une semaine.

    Le traitement de l'empoisonnement à la mort aux rats chez le chien

    S'il n'est pas pris en charge à temps, le pronostic est très sombre. La vie de l'animal est en jeu.
    Si l'ingestion est très récente et que le chien n'est pas encore affaibli, un traitement vomitif sera appliqué.
    A travers différents tests diagnostiques et en fonction des signes de votre animal, le vétérinaire effectuera rapidement une injection de vitamine K (antidote).
    La transfusion peut s'avérer nécessaire.

    Attention : il ne faut en aucun cas donner des anti-inflammatoires non stéroïdiens qui ont la propriété de diminuer aussi la coagulation.
    Les propriétaires ne doivent donc pas proposer de l'aspirine à leur chien dans ce cas là.

    À lire aussi

    Chiens dangereux : Quelle législation ?

    Chiens et chats : déclarez la guerre aux parasites !

    Une intoxication fréquente chez le chien : la mort aux rats

    2 Min de lecture