La fourbure du cheval | Pharmacien Giphar
Paiement sécurisé - Retrait gratuit dans votre pharmacie
Choisir une pharmacie
Saisissez votre code postal pour voir les délais et options de click & collect ainsi que les disponibilités en pharmacie
Choisir une pharmacie
Saisissez votre code postal pour voir les délais et options de click & collect ainsi que les disponibilités en pharmacie

La fourbure du cheval

Publié le 21 novembre 2012 — 3 Min de lecture

SOMMAIRE

    Les causes de la fourbure chez le cheval

    Les mécanismes d'apparition de cette affection sont très compliqués et pas encore bien élucidés.

    Cependant différents facteurs déclenchants sont importants à connaître :

    • Une alimentation trop énergétique : par exemple trop de grains ou un animal lâché dans une pâture luxuriante ;

    • Une infection de l'utérus suite au poulinage, une gastro-entérite ou encore après une colique ;

    • Une longue épreuve d'endurance ou un long transport, tout ce qui peut engendrer un stress éprouvant pour votre animal ;

    Une chirurgie

    Souvent des poneys obèses développent par la suite des fourbures. Enfin, après un effort, il est important d'éviter de donner trop d'eau froide à votre cheval car cela peut entraîner des coliques et ensuite des fourbures.


    Symptômes de la fourbure à reconnaître

    Un cheval qui débute une fourbure montre des signes généraux de douleur (augmentation des rythmes cardiaque et respiratoire, transpiration), il essaie de soulager ses sabots en reportant au maximum son poids vers l'arrière (les antérieurs vers l'avant et les postérieurs sous lui), il refuse de se déplacer mais lorsqu'il démarre il ne veut plus s'arrêter (trop douloureux). Au niveau du ou des sabots atteints, il ressent une douleur extrêmement importante. Au départ les pieds sont froids puis deviennent chauds.
    Lorsque la fourbure passe à l'état chronique, il n'y a plus d'inflammation mais des accès aiguës peuvent revenir fréquemment. Le sabot change d'aspect et la sole notamment devient plus fragile et douloureuse.


    Traitement de la fourbure du cheval

    C'est une maladie très grave, qu'il ne faut absolument pas prendre à la légère. Votre 1ère démarche doit être d'appeler le vétérinaire en urgence. Celui-ci pourra lui administrer des anti-inflammatoires non stéroïdiens, un tranquillisant et un anti-histaminique.

    Si l'on diagnostique un problème digestif inhérent à la fourbure, de la paraffine et des antibiotiques pourront être donnés. Il est préférable que votre cheval soit sur du sable et si les sabots sont chauds, leur faire des bains d'eau froide le soulagera beaucoup. Lorsque le cas est plus grave une chirurgie peut se décider.

    Faut-il appeler le maréchal-ferrant ?

    Si c'est le début de la maladie, le cheval doit être déferré et doit marcher un peu. S'il s'agit d'une fourbure chronique alors on doit le ferrer avec des fers spéciaux qui permettront de mieux répartir les charges au sein du sabot et d'améliorer sa vascularisation.

    La fourbure est donc une maladie extrêmement douloureuse qui doit être prise en charge très tôt. Si l'on attend trop longtemps, cela peut aller jusqu'à la chute du sabot et la récupération ne sera jamais parfaite. Enfin, la guérison peut être très longue (jusqu'à 12 mois) et le cheval devra rester au repos le plus longtemps possible.

    La fourbure du cheval

    3 Min de lecture